Des profils variés dans "la riviera

Autres informations / 06.02.2016

Des profils variés dans "la riviera

DES PROFILS VARIÉS DANS "LA RIVIERA"

C’est également ce vendredi que les candidatures au Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L - 14 février) ont été enregistrées. Il y a quinze engagés et on retrouve des chevaux aux profils très variés dans cette Listed.

Le meilleur du lot, c’est Affaire Solitaire (Danehill Dancer), lauréat l’an dernier du Prix Exbury (Gr3), ce qui l’oblige à rendre du poids à tous ses rivaux. Pour sa rentrée, il a terminé quatrième du Prix du Docteur Gazagnaire (D), qui est la préparatoire de référence de "La Riviera". En effet, six des adversaires d’Affaire Solitaire du 16 janvier ont également sollicité un engagement dans la Listed du 14 février : Star Victory (Tôt ou Tard), premier, Zafiro (Sageburg), deuxième grâce à une bonne fin de course, Pistolero (Samum), troisième, Yonna (Le Havre), cinquième, Tempête Nocturne (Stormy River), sixième, et Zack Hall (Muhtathir), septième. Entre tous ces chevaux, beaucoup de choses ont pu changer et certains sont certainement montés en condition à la suite de cette course. Cette affirmation doit être valable aussi pour Toungi (Rock of Gibraltar), sixième le 19 janvier dans le Prix de Seranon (D) qui est une préparatoire au Prix Saônois (L).

Un cheval est, lui, en pleine forme durant ce meeting de Cagnes-sur-Mer. C’est le 9ans Campillo (Lando), qui a remporté les deux courses qu’il a courues, dont le Prix de Toulouse (D), sur ce parcours, devant Zack Hall. Sa valeur handicap a été revue à la hausse et son entourage peut donc certainement se laisser tenter par ce Grand Prix de la Riviera. Royal Dolois (Silver Frost) a gagné le Prix Albert Taton (D), sur 2.500m. Mais son entourage doute de la tenue du cheval. Il va donc certainement être orienté vers "La Riviera" plutôt que vers le Grand Prix du Conseil général (L) quinze jours plus tard.

Enfin, parmi l’opposition, il y a aussi des chevaux qui viennent des handicaps et dont la valeur a été revue à la hausse. Il s’agit de Squamish (More Than Ready) et d’Écureuil (Tapit), tous deux lauréats d’un Quinté+ cet hiver à Cagnes. Au sujet d’Écureuil, qui a facilement battu ses contemporains dans un handicap, Pierre-Yves Bureau, manager de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « C’est la suite logique. Le cheval est en forme, il va bien. Il a bien gagné son Quinté. C’est un cheval qui est encore assez neuf, pour différentes raisons. Comme il est sur place, il est assez logique de tenter le pari, même s’il n’affrontera pas les mêmes chevaux que la dernière fois. Je ne sais pas si tous les engagés seront au départ, mais la course a belle allure avec des chevaux de Groupe. Écureuil n’a, lui, pas encore couru dans des épreuves black type. Nous y allons donc en position de challenger. Pour la suite, nous aviserons après cette course. »


 

DES PROFILS VARIÉS DANS "LA RIVIERA"

C’est également ce vendredi que les candidatures au Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L - 14 février) ont été enregistrées. Il y a quinze engagés et on retrouve des chevaux aux profils très variés dans cette Listed.

Le meilleur du lot, c’est Affaire Solitaire (Danehill Dancer), lauréat l’an dernier du Prix Exbury (Gr3), ce qui l’oblige à rendre du poids à tous ses rivaux. Pour sa rentrée, il a terminé quatrième du Prix du Docteur Gazagnaire (D), qui est la préparatoire de référence de "La Riviera". En effet, six des adversaires d’Affaire Solitaire du 16 janvier ont également sollicité un engagement dans la Listed du 14 février : Star Victory(Tôt ou Tard), premier, Zafiro (Sageburg), deuxième grâce à une bonne fin de course, Pistolero(Samum), troisième, Yonna (Le Havre), cinquième, Tempête Nocturne (Stormy River), sixième, et Zack Hall (Muhtathir), septième. Entre tous ces chevaux, beaucoup de choses ont pu changer et certains sont certainement montés en condition à la suite de cette course. Cette affirmation doit être valable aussi pourToungi (Rock of Gibraltar), sixième le 19 janvier dans le Prix de Seranon (D) qui est une préparatoire au Prix Saônois (L).

Un cheval est, lui, en pleine forme durant ce meeting de Cagnes-sur-Mer. C’est le 9ans Campillo(Lando), qui a remporté les deux courses qu’il a courues, dont le Prix de Toulouse (D), sur ce parcours, devant Zack Hall. Sa valeur handicap a été revue à la hausse et son entourage peut donc certainement se laisser tenter par ce Grand Prix de la Riviera. Royal Dolois (Silver Frost) a gagné le Prix Albert Taton (D), sur 2.500m. Mais son entourage doute de la tenue du cheval. Il va donc certainement être orienté vers "La Riviera" plutôt que vers le Grand Prix du Conseil général (L) quinze jours plus tard.

Enfin, parmi l’opposition, il y a aussi des chevaux qui viennent des handicaps et dont la valeur a été revue à la hausse. Il s’agit de Squamish (More Than Ready) et d’Écureuil (Tapit), tous deux lauréats d’un Quinté+ cet hiver à Cagnes. Au sujet d’Écureuil, qui a facilement battu ses contemporains dans un handicap, Pierre-Yves Bureau, manager de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « C’est la suite logique. Le cheval est en forme, il va bien. Il a bien gagné son Quinté. C’est un cheval qui est encore assez neuf, pour différentes raisons. Comme il est sur place, il est assez logique de tenter le pari, même s’il n’affrontera pas les mêmes chevaux que la dernière fois. Je ne sais pas si tous les engagés seront au départ, mais la course a belle allure avec des chevaux de Groupe. Écureuil n’a, lui, pas encore couru dans des épreuves black type. Nous y allons donc en position de challenger. Pour la suite, nous aviserons après cette course. »