Frosted entre en scène

Autres informations / 04.02.2016

Frosted entre en scène

INTERNATIONAL

 MEYDAN (AE), JEUDI

 AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 2 (GR2)

FROSTED ENTRE EN SCÈNE

Cet Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr2) va permettre de voir en piste l’une des premières chances du prochain Dubai World Cup. En effet, Frosted (Tapit), l’un des meilleurs 3ans américains en 2015, sera au départ de ce Gr2. Le représentant de Godolphin s’est classé quatrième du Kentucky Derby, deuxième des Belmont Stakes et septième du Breeders’ Cup Classic (Grs1). Il a aussi remporté facilement le Pennsylvania Derby (Gr2). Il est le meilleur cheval du lot. Ce pensionnaire de Kiaran McLaughlin prépare le Dubai World Cup (Gr1). S’il s’adapte au tracé de Meydan, il s’annonce très difficile à battre.

Kiaran McLaughlin aligne aussi Elnaawi (Street Sense). Ce représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum est un ton en-dessous de Frosted. Mais il a cependant de la qualité et peut prendre une place. Il s’est notamment classé deuxième, en début d’année 2015, du Donn Handicap, à cinq longueurs des deux premiers. Précisons qu’il était devancé par Constitution (Tapit) et Lea (First Samurai), qui ne sont pas les premiers venus. Il reste sur une deuxième place pour sa rentrée, le 31 décembre à Gulfstream Park.

 

Special Fighter, s’il est décidé

Special Fighter (Teofilo) reste sur un très facile succès dans le Meydan Sobha Handicap, le 21 janvier dernier. C’est un cheval qui a beaucoup de caractère, capable de faire des difficultés derrière les stalles et il peut se montrer très brillant dans un parcours. Il peut aussi se montrer très froid, comme dans l'Al Maktoum Challenge Round 1, où il avait patienté en dernière position et avait été le premier actionné par son jockey, avant de se ressaisir et de bien conclure. Il a des moyens mais son tempérament peut lui jouer des tours.

Deuxième de l'Al Maktoum Challenge Round 1, à une tête de Le Bernardin (Bernardini), Layl (Street Cry) avait laissé une belle impression, finissant fort. S’il ne se retrouve pas trop loin dans le parcours, il aura son mot à dire. Munaaser (New Approach) n’a pas loupé ses débuts à Meydan, s’imposant dans un handicap. Il monte de catégorie et est "barré" par un cheval comme Frosted, mais une place est dans ses cordes. Quatrième pour ses débuts à Meydan, Mind that Boy (Acclamation) était assez nettement battu. Il a le droit d’avoir progressé sur cette sortie mais il lui faudra sortir le grand jeu pour monter sur le podium.

 

CAPE VERDI (GR2)

SI LUNA POUR SUCCÉDER À CLADOCERA XX

Deux pouliches bien connues en France seront au départ de ce Cape Verdi (Gr2), épreuve enlevée en 2015 par Cladocera XX (Oasis Dream). Si Luna (Kallisto) a, sur le "papier", la meilleure chance des deux. La représentante du Gestüt of Iserneichen, entraînée par William Mongil, a réalisé un automne parfait en France, remportant facilement le Qatar Grand Handicap des Juments avant d’enlever le Prix de Flore (Gr3). Si elle s’adapte à la piste de Meydan, c’est une candidate à la victoire.

Pia Brandt comptera sur Malka (Green Tune). Deuxième de Gr3 en Italie, elle reste sur une neuvième place dans le Prix Miss Satamixa (L), brillamment remporté par Caointiorn (Stormy River), devant Sea Front (Le Havre). Malka ne s’était pas si mal comportée, concluant bien après avoir patienté, et une place est dans ses cordes.

L’opposition principale vient de More Aspen (More than Ready). La jument a remporté plaisamment les Singspiel Stakes (L) au terme d’une belle fin de course et elle aura son mot à dire ce jeudi. Icepada (Mastercraftsman) est l’une des meilleures juments entraînées en Scandinavie, mais elle doit faire ses preuves face à cette opposition. Placée de Listed en Angleterre, la "Godolphin" Very Special (Lope de Vega) fera ses débuts à Meydan.

 

FIREBREAKS STAKES (GR3)

MUBTAAHIJ DE RETOUR À MEYDAN

Les Firebreaks Stakes (Gr3) vont nous permettre de revoir en piste Mubtaahij (Dubawi), l’élève du haras de l’Hôtellerie et frère de Lily of the Valley XX (Galileo). Impérial à Meydan lors du Carnival 2015, où il a survolé l’UAE Derby (Gr2), Mubtaahij a ensuite tenté sa chance dans les classiques américains. Face aux meilleurs chevaux de dirt des États-Unis, il a montré ses limites, concluant huitième du Kentucky Derby (Gr1), puis quatrième (sur huit) des Belmont Stakes (Gr1) survolés par American Pharoah (Pioneerof the Nile). De retour à Meydan, il peut se racheter et le lot de ces Firebreaks Stakes est largement à sa portée.

Face à lui, il y a Le Bernardin (Bernardini), gagnant de l'Al Maktoum Challenge Round 1 (Gr2) et invaincu en deux sorties lors de ce Carnival 2016. C’est un candidat au succès. Le rentrant Confrontation (War Pass) sera à suivre. Ce pensionnaire de Kiaran McLaughlin et représentant de Godolphin n’a pas couru depuis juin, mais il a des "lignes" en béton en 2015. Il a conclu deuxième de Lea (First Samurai) – troisième du Dubai World Cup et deuxième du Breeders’ Cup Dirt Mile (Grs1) – dans les Hal’s Hope Stakes (Gr3), deuxième de Tonalist (Tapit), l’un des meilleurs chevaux d’âge américain en 2015, dans les Westchester Stakes (Gr3), et deuxième de Liam’s Map (Unbridled’s Song) – gagnant du Breeders' Cup Dirt Mile – dans une course à conditions en juin dernier. Godolphin comptera aussi sur Watershed (Bernardini), qui est cependant un ton en-dessous de Confrontation.

 

APLAT

MUHAARAJ RETENTE SA CHANCE DANS LE BILLET TROPHY

Muhaaraj (Iffraaj) s’est classé sixième et dernier d’un handicap, le 28 janvier dernier, pour ses premiers pas à Meydan, dans un handicap sur le dirt. Le pensionnaire de Pia Brandt sera en piste ce jeudi dans le Billet Trophy Handicap, disputé sur 1.000m gazon. Il sera à revoir. Pia Brandt nous avait expliqué que Muhaaraj était un cheval aimant dominer, tactique qu'il n’avait pas appliquer lors de sa dernière tentative. Avec un bon parcours, il peut se racheter.