Garlingari reste le cheval à battre

Autres informations / 10.02.2016

Garlingari reste le cheval à battre

CAGNES-SUR-MER, MERCREDI

 PRIX WILLIAM ALEXANDRE RUINAT (D)

GARLINGARI RESTE LE CHEVAL À BATTRE

Favori du Prix Robert Villeneuve-Bargemon, le 23 janvier, Garlingari (Linngari) s’est retrouvé dans une fâcheuse posture, étant contraint de mener le peloton derrière le fuyard, Da Paolino (Enrique). Dans la ligne droite, Garlingari a dû laisser la victoire à l’animateur, mais il a terminé dans une belle action, réglant facilement le sort du peloton. Il est donc tout à fait normal d’attendre de lui qu’il confirme dans ce Prix William Alexandre Ruinat (D), qui prépare au Grand Prix (L) couru le dernier samedi de février.

Il retrouve ici Zack Hope (Arafaa), Keen Glance (Sakhee) et Sant’Alberto (Colossus) qu’il a battus dernièrement. De ces trois-là, celui qui doit le plus progresser est Sant’Alberto. Chaque année, à Cagnes-sur-Mer, il a besoin d’une, voire deux courses avant d’être vraiment compétitif.

Ce Prix William Alexandre Ruinat est aussi l’occasion de revoir Célèbre (Peintre Célèbre). Auteure d’une saison pleine à 4ans, elle peut, si elle est à 100 %, concurrencer Garlingari. Enfin, il faut garder un œil sur Chill Wind (Halling), qui peut se révéler dans cette catégorie et sera sans doute plus percutant sur le gazon que sur P.S.F.