Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le bilan du meeting de pau en plat

Autres informations / 24.02.2016

Le bilan du meeting de pau en plat

LE MAGAZINE

LE BILAN DU MEETING DE PAU EN PLAT

PAU, LE DOUZIÈME HIPPODROME ESPAGNOL

Le meeting de plat palois s’est terminé plus tôt que celui d’obstacle, le "cœur" des trois mois de courses au Pont-Long, qu'il a surtout la vocation d’accompagner. Ce meeting de plat 2015/2016 a été dominé par les professionnels espagnols, chez les propriétaires, les entraîneurs et les jockeys. Si bien que l’on peut considérer Pau comme le douzième hippodrome espagnol, le temps d’un meeting…

PROPRIÉTAIRES

EVA IMAZ CECA EN TÊTE DU CLASSEMENT

Sœur d’Ana, l’Espagnole Eva Imaz Ceca, vétérinaire de profession, possède également une licence d’entraîneur. Mais c’est en qualité de propriétaire qu’elle s’est illustrée à Pau. Elle a signé quatre succès pour 54.700 euros de gains. Et elle finit donc tête de liste des propriétaires pour le meeting de plat palois. Elle a notamment été lauréate avec Fireball (Bushranger), lequel a débuté victorieusement sur la "fibrée" du Pont-Long.

L’entraîneur Frédéric Sanchez est deuxième avec deux victoires et 37.750 euros de gains. Il devance un autre Espagnol, Ion Elarre Alvarez, qui compte deux succès également pour 31.750 euros de gains.

tableau : PROPRIÉTAIRES

  ÉLEVEURS

SKYMARC FARM DE PEU

L’Écurie Skymarc Farm arrive première au classement des éleveurs pour le meeting de plat palois. Elle a signé trois succès et deux places pour 6.900 euros de primes. Skymarc Farm est l’éleveur d’Atlantide (Halling), vainqueur de deux courses au Point-Long, sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget.

Skymarc Farm a précédé Georges Sandor, lui aussi lauréat de trois épreuves pour 6.742 euros de primes. L’écart est donc faible entre les deux. La troisième place revient au haras du Mont-dit-Mont, double gagnant au cours du meeting et titulaire de 6.201 euros de primes. 

Tableau : ÉLEVEURS

 

ENTRAÎNEURS

ORDRE INVERSÉ PAR RAPPORT AU MEETING 2014/2015

Lors du précédent meeting de plat de Pau, Charles Gourdain était tête de liste des entraîneurs devant l’Espagnole Ana Imaz Ceca. Cette fois, l’ordre est inversé. En effet, Ana Imaz Ceca est première avec sept victoires et dix-sept places pour 106.450 euros de gains, devant Charles Gourdain, titulaire de trois succès et trente-deux places pour 99.725 euros de gains. Le vieil Abayo (Arch) a été le cheval le plus rentable d’Ana Imaz Ceca avec deux victoires et deux deuxièmes places à Pau. Elle a aussi pu compter sur Fireball (Bushranger), lequel a débuté sa carrière par une victoire au Pont-Long. En 2015, Ana Imaz Ceca a été la professionnelle espagnole qui a amassé le plus de gains en France. Plus généralement, on remarque que trois entraîneurs ibériques sont dans le top 10 du classement : Ana Imaz Ceca, Guillermo Arizkorreta, tête de liste des entraîneurs en Espagne, et Ramon Avial Lopez.

Tableaux : ENTRAÎNEURS, JOCKEYS