Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les chevaux testés positifs au controle anti-dopage pourraient être interdits de courir à vie en irlande

Autres informations / 05.02.2016

Les chevaux testés positifs au controle anti-dopage pourraient être interdits de courir à vie en irlande

INTER

LES CHEVAUX TESTÉS POSITIFS AU CONTROLE ANTI-DOPAGE POURRAIENT ÊTRE INTERDITS DE COURIR À VIE EN IRLANDE

Horse Racing Ireland (H.R.I.) a publié un rapport concernant les recommandations pour assurer des contrôles anti-dopage dans la filière hippique en Irlande, tout en respectant les normes internationales. Parmi les nouvelles exigences mentionnées dans le rapport, figure notamment l’interdiction à vie de faire courir les chevaux testés positifs. Meta Osborne, la présidente du groupe de travail anti-dopage, a expliqué : « Je suis ravie que le groupe de travail anti-dopage ait écrit un rapport soutenu par la filière. Notre objectif est de nous débarrasser de la triche et d'assurer le bien-être des chevaux. L’annonce d’une interdiction à vie de tous chevaux testés positifs à quelconque substance interdite, y compris des stéroïdes anabolisants, prouve que la triche ne sera en aucun cas tolérée dans les courses irlandaises. Le Turf Club continue de travailler avec Horse Racing Ireland pour garantir les ressources et structures mises en place, maintenant au plus haut niveau l’intégrité de notre sport, et donc la réputation internationale de la filière hippique en Irlande. »

Brian Kavanagh, directeur general de Horse Racing Ireland, a déclaré : «  L’organisation d’un tel groupe de travail était nécessaire à la protection de notre réputation en termes d’élevage et de courses hippiques. La filière représente plus d’un milliard d’euros par an pour l’économie irlandaise et notre position de leader international doit être maintenue. H.R.I. soutient entièrement les recommandations apportées par le groupe de travail. La question du dopage est un problème auquel nous devons faire face à l’échelle planétaire et l’Irlande est désormais la première à s’y attaquer clairement. Notre préoccupation principale est de garantir à la filière hippique irlandaise que nos systèmes de contrôle anti-dopage respectent les meilleures normes internationales. »

H.R.I. a également approuvé le budget de 1.845 millions d’euros comprenant l’achat de nouveaux équipements de laboratoire. H.R.I. assurera les coûts supplémentaires liés aux prélèvements, aux tests établis hors compétitions et à la création d’une nouvelle unité anti-dopage au sein du Turf Club irlandais. H.R.I., en collaboration avec le Turf Club, a créé un groupe de travail anti-dopage composé de seize personnes et présidé par Meta Osborne. Ces personnes viennent de différents domaines du secteur hippique, comme l’Irish Racehorse Owners Association, l’Irish Thoroughbred Breeders Association, l'Irish Racehorse Trainers Association, Weatherbys Ireland, les organismes de vente, etc.

Pour plus d’informations, lire le rapport complet : http://www.goracing.ie/hri/pics/2016/taskforcereport.pdf