Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’hippodrome de doha s’équipe d’un tracking système

Autres informations / 28.02.2016

L’hippodrome de doha s’équipe d’un tracking système

SPÉCIAL FESTIVAL DE L’EMIR’S SWORD

L’HIPPODROME DE DOHA S’ÉQUIPE D’UN TRACKING SYSTÈME

C’est une première mondiale. L’hippodrome d’Al Rayyan, à Doha, vient de s’équiper d’un tracking system d’un nouveau genre, et il l’utilise en live, via les écrans géants installés sur le champ de courses. Ce système a été développé par la société Fornells Data Systems, en partenariat avec la société australienne Stride Master. Jean-Philippe Boisgontier, présent à Doha, intervient comme consultant via son entreprise Tec Rail. Ce tracking system utilise la technologie GPS, contrairement aux systèmes comme Trackus, qui sont basés sur la triangulation. L’intérêt principal ? La portabilité du système. Jean-Philippe Boisgontier explique : « Les seuls équipements qui peuvent rester sur l’hippodrome sont les antennes de réception des signaux envoyés par les trackers installés sous les tapis de selle des chevaux. À Doha, nous en avons installé six. Tout le reste, c’est-à-dire les boîtiers électroniques qui sont positionnés au pied des antennes, les trackers, ainsi que l’ordinateur qui analyse les données, peut être transporté d’un hippodrome à l’autre. Ce système est déjà utilisé en Tasmanie, avec les données « live » diffusées sur le site internet de l’hippodrome, et Doha est donc le deuxième hippodrome dans le monde à en être équipé. Des pays comme l’Australie ou Hongkong utilisent les données fournies par le système pour l’entraînement des chevaux. »

Ce système permet au public de suivre en live, sur les écrans géants de l’hippodrome, la position des chevaux, mais il offre aussi des données très intéressantes pour les professionnels après la course. Jean-Philippe Boisgontier poursuit : « On peut leur livrer les temps partiels de chaque cheval, évidemment, mais aussi des données sur la foulée, l’accélération, la distance parcourue, ainsi que la vitesse instantanée de chaque cheval. » Ce système a été inauguré lors de la journée de l’Emir’s Sword, la plus importante de l’année à Doha, après une phase de mise en service de trois semaines.

Pour visionner la vidéo de présentation, cliquer ici :

https://youtu.be/6cLgteKt6Os