Motivator pourrait saillir à partir de mars

Autres informations / 11.02.2016

Motivator pourrait saillir à partir de mars

MOTIVATOR POURRAIT SAILLIR À PARTIR DE MARS

 

Vendredi 29 janvier, à la veille de la Route des Étalons normands, Motivator (Montjeu) a connu un problème de tendon au postérieur gauche. Comme nous l’a expliqué Vincent Rimaud, stud manager du haras du Quesnay : « Les examens nous ont permis de diagnostiquer des lésions sur ses tendons du postérieur gauche. Or ceux-ci avaient déjà été touchés en 2009, ce qui explique qu’il n’ait pu saillir en 2010. C’est un cheval auquel nous accordons une attention très particulière depuis son arrivée en 2013. »

Après ces examens, la décision a logiquement été prise de ne pas commencer la saison de monte tout de suite. Les porteurs de parts et les éleveurs qui avaient déjà réservé des saillies en ont été avertis. Quel est le calendrier désormais, pour le père de la championne Trêve ? « De nouveaux examens vont être effectués au cours de la première semaine de mars. Suite à ces examens, nous réaliserons des tests pour savoir s’il peut officier. Si c’est le cas, il commencerait à saillir dans les jours qui suivent, c’est-à-dire avant la mi-mars. »

Et comment va le cheval aujourd’hui ? « Il est très "confortable". Le plus important, c’est qu’il ne souffre pas. Il s’est déjà très bien remis de cet incident. Si nous différons le début de la saison de monte, c’est surtout par précaution. Mais sur le fond, nous sommes relativement optimistes. Nous devons veiller à ne pas aller trop vite pour ne pas mettre en danger son intégrité physique. Nous réfléchissons à la possibilité d’utiliser une attelle, qui viendrait soutenir la pression sur l’articulation boulet-paturon. Mais on ne peut pas non plus trop bloquer sa jambe, car un étalon a besoin d’être assez libre de ses mouvements lors de la saillie. »