Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

National flag, un fils de montjeu à sud manche haras

Autres informations / 04.02.2016

National flag, un fils de montjeu à sud manche haras

NATIONAL FLAG, UN FILS DE MONTJEU À SUD MANCHE HARAS

NATIONAL FLAG

Montjeu et Welsh Love par Ela-Mana-Mou

Stationné à Sud Manche Haras (50) - 999 € H.T. P.V.

 

National Flag (Montjeu) va débuter sa carrière d’étalon en 2016 chez Sud Manche Haras (50). Ce modèle puissant a été acquis yearling par John Magnier, pour 420.000 euros, chez Goffs. Des problèmes de santé l’ont empêché d’exprimer tout son potentiel. Il n’a d’ailleurs débuté qu’à l’âge de 4ans, décrochant des places en plat. Confié par ses propriétaires au haras du Pallaton, National Flag officiera à quelques kilomètres de cette structure, chez Sud Manche Haras, à La Haye-Pesnel.

 

Un modèle imposant

Simone Derat, du haras du Pallaton, nous a expliqué : « Le propriétaire de National Flag nous a proposé son représentant pour la reproduction et nous avons immédiatement été attirés par son pedigree. Son père, Montjeu, a produit plusieurs très bons étalons. Il a 81 gagnants à 2ans et 203 black types dans sa famille. Nous avons d’ailleurs d’ores et déjà reçu les premières réservations de saillies. Nous allons lui confier toutes nos juments. C’est certainement un cheval qui peut produire aussi bien en plat qu’en obstacle. Le fait que huit de ses frères et sœurs aient produit des black types nous laisse à penser qu’il y a forte chance qu’il en fasse autant. » Concernant le modèle de l’étalon, elle précise : « C’est un grand cheval d’1,67 m, très équilibré, avec de bonnes jambes. Il attire vraiment l’attention. »

 

Montjeu, un père de père reconnu chez les sauteurs

Pour la saison de monte 2016, la cour des étalons d’obstacle de Coolmore propose quatre fils de Montjeu : Fame and Glory, Leading Light, Scorpion et Walk in the Park. Les fils de Montjeu sont très recherchés pour produire des sauteurs. En France, Montmartre est à l’origine de Petite Parisienne, double lauréate de Gr1 en obstacle, et Authorized a engendré deux gagnants de Gr1 chez les sauteurs, Tiger Roll et Nichols Canyon.

 

Le frère de Second Empire

Welsh Love (Ela-Mana-Mou), la mère de National Flag, a produit neuf gagnants dont cinq black types : Second Empire (Fairy King) fut champion des 2ans en Irlande en 1997, Balestrini (Danehill) a gagné au niveau Gr3, Ihtiram (Royal Academy) et Ajhiba (Barathea) au niveau Listed. Sa deuxième mère a produit Flame of Tara (Artaius), meilleure 3ans de sa génération en Irlande. Il s’agit de la proche famille de Salsabil (Sadler's Wells), lauréate du Derby irlandais, des Oaks d’Epsom, des 1.000 Guinées, du Prix Marcel Boussac et du Prix Vermeille (Grs1). Cette souche a aussi donné les lauréats de Gr1Marju (Last Tycoon), étalon et auteur de plus de 75 black types, Northern Spur (Sadler's Wells) et More than Sacred (More than Ready).

 

Un petit-fils d’Ela-Mana-Mou

Ela-Mana-Mou (Pitcairn) fut le meilleur cheval d’âge en Europe en 1980, alors qu’il avait 4ans. Au haras, ce lauréat des Eclipse Stakes et des King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Grs1) fut un étalon reconnu. Il a produit des chevaux de tenue, comme Snurge, lauréat du St. Leger (Gr1), Double Trigger, meilleur stayer européen de l’année 1995 et gagnant de l’Ascot Gold Cup (Gr1), Sumayr, lauréat du Grand Prix de Paris (Gr1), Almaarad, lauréat du Cox Plate (Gr1), Double Eclipse, gagnant du Lonsdale Cup (Gr2), The Little Thief, lauréat du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) et Anna of Saxony, gagnante des Park Hill Stakes (Gr2). C’est également un père de mères reconnu, grâce à Petrushka (Irish Oaks), Equiano (King's Stand Stakes), White Muzzle (Italian Derby), Second Empire (Grand Criterium), Gamut (Grand Prix de Saint-Cloud), Lady of Chad (Prix Marcel Boussac) et Alcazar (Prix Royal-Oak).