Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Piment rouge d’attaque pour son année de 4ans

Autres informations / 04.02.2016

Piment rouge d’attaque pour son année de 4ans

ACA

 PIMENT ROUGE D’ATTAQUE POUR SON ANNÉE DE 4ANS

Après trois mois de vacances en Normandie, Piment Rouge (Evasive) est de retour depuis une quinzaine de jours à l’écurie de Christian Scandella. Le quatrième du Prix du Jockey Club (Gr1) 2015 a bien évolué et est d’attaque pour son année de 4ans, comme nous l’a indiqué son entraîneur : « Ces vacances lui ont été bénéfiques et je trouve qu’il a vraiment bien évolué durant l’hiver. Il s’est étoffé et a pris de la force. Nous sommes vraiment contents de le voir revenir à la maison. Sa dernière sortie, en septembre, dans la Coupe de Marseille, a été la course de trop à mon avis. Il évoluait sur une piste rapide et dans un contexte qui ne correspond pas à ses aptitudes. Certes, il avait déjà gagné à Marseille-Borély, mais c’était dans un terrain souple et le contexte était totalement différent. Si tout va bien, notre idée est de courir le Prix Exbury (Gr3) [le 20 mars à Saint-Cloud, ndlr]. Il n’aura pas de surcharge pour cette course. Tout est fait pour qu’il fasse un bon 4ans. Son entourage a refusé des offres et j’espère pour eux que Piment Rouge le leur rendra. »

Il faut se souvenir que dans le Prix du Jockey Club, d’après les temps partiels cheval par cheval calculés par Timeform, Piment Rouge avait été le deuxième concurrent le plus rapide dans la phase finale derrière le lauréat, New Bay (Dubawi).

 

IL FAUDRA REVOIR DU PYLA

Le 26 janvier, à Cagnes-sur-Mer, Du Pyla (Vertigineux) était candidat au Prix Joseph Collignon (A), sur la P.S.F. et sur 1.600m. Logiquement installé parmi les favoris, Du Pyla n’a conclu que neuvième, à distance. Il a fourni une valeur bien en-deçà de celles fournies en 2015 et son entraîneur, Christian Scandella, nous a expliqué : « Ce mardi matin, sa prise de sang était bonne. Il n’y a donc pas vraiment d’explication. Nous pouvons invoquer qu’il y avait beaucoup d’inconnues dans cette course : c’était une rentrée après quatre mois d’absence, il découvrait la P.S.F., un parcours avec tournant en compétition, et la distance de 1.600m. Cela fait peut-être beaucoup. C’est trop mauvais pour être vrai et nous l’avons contrarié en voulant le faire vraiment attendre. Peut-être Pyla est-il resté un pur sprinter, tout simplement ? Il faudra le revoir. »

L’ÉCURIE SCANDELLA EST SUR INTERNET

Pour pouvez suivre sur internet l’écurie de Christian Scandella grâce à son site que vous pouvez atteindre en suivant ce lien :

http://ecurie-scandella.fr/