Abhaar ou la belle soirée d’éric lemartinel

Autres informations / 22.03.2016

Abhaar ou la belle soirée d’éric lemartinel

ABU DHABI (AE), DIMANCHE

EMIRATES CHAMPIONSHIP (Gr1 PA)

Abhaar ou la belle soirée d’Éric Lemartinel

Le dernier meeting de la saison dans la capitale émiratie s’est tenu dimanche dernier sur l’hippodrome d’Abu Dhabi. Les couleurs du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et l’entraînement d’Éric Lemartinel  se sont mis en évidence grâce au succès de la pouliche Mahbooba (Bibi de Carrère) dans l’UAE Derby, avant qu’Abhaar AE (Al Nasr) ne s’impose d’une tête dans l’Emirates Championship (Gr1 PA). Le français a décroché 35 victoires pour sa première saison à la tête de la puissante écurie présidentielle et il ne lui manquait qu’un Gr1 PA pour parfaire la première saison de cette collaboration.

Abhaar au courage. Associé à Wayne Smith, Abhaar est rapidement sorti des stalles de départ pour prendre la tête du peloton de dix partants. Il s’est montré très solide dans la ligne droite, résistant jusqu’au bout à l’attaque de Sha’Red (Bibi de Carrère) et Harry Bentley. Haanoof (Quazar) termine bien, à distance des deux premiers. Il se classe troisième après avoir attendu à l’arrière-garde. Ces deux derniers chevaux sont entraînés par Nacer Samiri pour la casaque de Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan.

Un candidat potentiel au Dubai Kahayla Classic. Wayne Smith, le jockey du lauréat, a expliqué : « Abhaar est sorti rapidement des stalles et a toujours été bien en course. Je l’ai laissé respirer dans la ligne d’en face avant d’accélérer progressivement à huit cents mètres du but. Harry Bentley est venu à ma hauteur, mais mon cheval ne m’a jamais laissé tomber car il est vraiment dur et ne laisse jamais un autre cheval le dépasser. » Éric Lemartinel, l’entraîneur du gagnant, a précisé : « C’est la première fois qu’Abhaar s’alignait sur la distance de 2.200m et il a fait du bon travail. Nous avions essayé auparavant sur le dirt de Meydan, mais il n’avait pas aimé. Il n’a que 5ans. Nous essayerons peut-être de courir à nouveau sur d’aussi longues distances avec lui la saison prochaine. S’il court bien, il pourrait être un candidat potentiel au Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA). »

Pour visionner la course, cliquer ici

 

Lien à insérer https://youtu.be/FO0O3k02GMk