As d’estruval, le nouveau géant d’auteuil

Autres informations / 07.03.2016

As d’estruval, le nouveau géant d’auteuil

AUTEUIL, DIMANCHE

PRIX ROBERT DE CLERMONT-TONNERRE (GR3)

AS D’ESTRUVAL, LE NOUVEAU GÉANT D’AUTEUIL

As d’Estruval (Nickname) a toujours été précédé d’une flatteuse réputation. Celle d’un champion en herbe, un cheval de Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Sa brillante victoire dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) nous permet de rentrer dans le concret. Cette fois, nous pouvons l’affirmer : As d’Estruval sera l’un des opposants principaux à Milord Thomas (Kapgarde) dans le "Grand Steeple". Pour sa première tentative dans un Groupe, il nous a ravis. Déjà en belle condition au rond de présentation, il a été impeccable dans ses sauts. Son jockey, Bertrand Lestrade, l’a placé au centre du peloton et As d’Estruval s’est rapproché en dehors pour aborder la piste intérieure. Il a ainsi évolué dans le groupe de tête, isolé à l’extérieur. Dans la ligne droite, il s’est lancé à la poursuite d’Amirande (Astarabad) et de l’animateur Al Bucq (Goldneyev). Sur le plat, il a déployé sa grande action et a réglé le sort d’Amirande en quelques foulées simplement, sans forcer. As d’Estruval a évolué dans le bon sens entre 4 et 5ans, aussi bien physiquement que mentalement. Une fêlure à un canon avait obligé son entourage à le mettre au repos. Si bien qu’il n’a participé à son premier Groupe que ce dimanche, après deux succès de Listed dans les Prix Triquerville et Fondeur. Les 6.000m du Grand Steeple ne le gêneront pas. Il arrive dans le bon tempo sur son année de 6ans. Il a tous les atouts pour devenir un géant d’Auteuil.

 

Guillaume Macaire : « As d’Estruval a gagné son visa pour le "Grand Steeple" »

Guillaume Macaire a remporté ce Prix Robert de Clermont-Tonnerre avec As d’Estruval et il s’est classé cinquième avec So French (Poliglote). Il nous a déclaré : « As d’Estruval est un cheval qui a eu des misères car il n’est pas parfait dans son ossature. Sa sœur, Caresse d’Estruval, est très bonne, et la mère, Ombre d’Estruval ne fait que des bons chevaux. As d’Estruval est très bon. J’avais vraiment préparé cette course avec lui. J’avais prévenu que lui était prêt et que So French ne l’était pas. Ce sont des stratégies voulues. Parce qu’avec As d’Estruval, le lendemain peut toujours être hypothétique et ce qui est pris n’est plus à prendre. C’est un grand braquet, c’est le vrai cheval de "Grand Steeple", dans sa façon d’être… On peut rêver. Il a gagné son visa pour le "Grand Steeple." Avec As d’Estruval, on ne pourra courir que de façon parcimonieuse. On ne peut pas trop tendre la corde car il n’est pas parfait dans son physique. » So French, lauréat du Prix Maurice Gillois, a effectué une rentrée plaisante. En effet, malgré une faute au gros open-ditch, il a su se relancer pour conclure cinquième. Son entraîneur nous a dit : « Je n’ai pas préparé So French de la même manière qu’As d’Estruval. Je vais réfléchir à ce qu'il fera dans le futur. À présent, il faut qu’il apprenne l’extérieur. De toute façon, cela lui servira même si je ne cours pas le "Grand Steeple" cette année. » Propriétaire-éleveur d’As d’Estruval, Bernard Le Gentil a ajouté : « Je me disais qu’il y a des jours où nous sommes bien inspirés lorsque l’on baptise les chevaux et je l’étais en l’appelant As. C’est une belle machine, une machine de guerre et maintenant nous le savons. L’objectif sera de courir une course intermédiaire avant le "Grand Steeple". »

 

Amirande réussit la meilleure performance de sa carrière

De retour du meeting de Pau, comme Al Bucq, troisième, Amirande a signé l’une de ses plus belles performances. Toujours bien placé, il a fait illusion entre les deux derniers obstacles avant de s’avouer vaincu sur le plat.

Al Bucq a animé la course et il semblait parti pour la gloire à l’amorce du tournant final. Mais il s’est fait dépasser dans la ligne droite. Courageux, il a repris la troisième place à Solway XX (Califet), toujours à la pointe du combat. Son entraîneur, Patrick Chevillard, nous a déclaré : « Al Bucq montre qu'il est encore présent et qu'il sera encore présent pour le meeting d'Auteuil. Aujourd'hui, il effectuait une rentrée sur le steeple et il fallait le revoir dans cette spécialité. Il fait une très bonne course : je pensais qu'il allait être quatrième mais il est revenu prendre la troisième place. Je suis très content. »

En retrait, Saint Palois (Saint des Saints) a conclu septième. Son résultat ne doit pas être pris au pied de la lettre car la distance était trop courte pour lui, et le parcours trop coulant.

 

Un fils d’Ombre d’Estruval

Comme son nom l’indique, As d’Estruval a été élevé par ses propriétaires, les époux Le Gentil. Sa mère, Ombre d’Estruval (Nikos), avait démontré sa classe en remportant les Prix Bournosienne (Gr3), Wild Monarch et de Chambly (Ls). Elle avait aussi terminé deuxième des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et des Drags (Gr2). As d’Estruval est son premier produit. Caresse d’Estruval XX, une femelle de 3ans par Poliglote, deuxième du Prix Bournosienne (Gr3), samedi à Auteuil, est son deuxième produit. Caresse d’Estruval a aussi enlevé les Prix d’Iéna, de Chambly et Magne (Ls). Après As d’Estruval et Caresse d’Estruval, Ombre d’Estruval a eu un foal nommé Frisson d’Estruval (Saint des Saints). Elle a de nouveau été saillie par Saint des Saints il y a quelques jours, après avoir été vide. Deuxième mère d’As d’Estruval, Grotte d’Estruval (Zayyani), a gagné une seule course, un steeple à Auteuil. Au haras, outre Ombre d’Estruval, elle a produit Talent d’Estruval (Nononito), troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).