Burger and fries soigne sa rentrée

Autres informations / 01.03.2016

Burger and fries soigne sa rentrée

MONT-DE-MARSAN, LUNDI

PRIX DES LANDES (D)

BURGER AND FRIES SOIGNE SA RENTRÉE

Pour sa rentrée, Burger and Fries (Sageburg) s’est imposé avec une certaine aisance dans le Prix des Landes (D). Venu au contact des animateurs en face, le représentant de Jean-Louis Bouchard est passé à l’attaque au début de la ligne droite. Il n’a jamais été rejoint une fois devant, s’imposant avec de la marge. Deuxième, Zorwark (American Post) se testait sur la distance de 2.000m, lui qui n’avait pas dépassé 1.400m à 2ans. Monté en retrait, il prend la deuxième place au prix d’un bon effort final.

C’est la deuxième victoire dans la carrière de Burger and Fries, qui ne dispose pas d’engagement classique. Il avait couru quatre fois à 2ans, s’imposant pour sa deuxième sortie à Angers dans le Prix La Koumia (G), devant Just Win (Mamool), qui a récemment ouvert son palmarès à Chantilly. Burger and Fries avait été jugé assez bon par son entourage pour débuter dans le Prix du Four à Chaux (G), un maiden réputé et couru fin septembre à Bordeaux.

Un neveu de la championne Surfside

Élevé par Dream With me Stable, Burger and Fries est un fils de Sageburg et de Figarie (Bernadini), une sœur de Surfside (Seattle Slew), multiple lauréate de Gr1 aux États-Unis. La deuxième mère de Burger and Fries est donc Flanders (Seeking the Gold), lauréate notamment du Breeders’ Cup Juvenile Fillies, des Frizette Stales et des Spinaway Stakes (Grs1).

Burger and Fries avait été acheté 50.000 euros à la vente d’octobre Arqana de 2014 par Gérard Larrieu, alors qu’il était présenté par le haras des Capucines.