Camprock avec le "saint-alary" dans le viseur

Autres informations / 13.03.2016

Camprock avec le "saint-alary" dans le viseur

SAINT-CLOUD, SAMEDI

PRIX ROSE DE MAI (L)

Camprock avec le "Saint-Alary" dans le viseur

Camprock (Myboycharlie) est restée invaincue pour sa deuxième sortie en enlevant le Prix Rose de Mai (L). La course a été animée à un rythme régulier par Besotted (Dutch Art), Camprock n’étant jamais loin. Dans la ligne droite, la représentante de l’écurie du Grand Chêne a paru plafonner, mais elle s’est ressaisie et est allée chercher Besotted, s’imposant d’une demi-longueur. Les autres pouliches sont plus loin : mal sortie de sa stalle, Claire de Lune (Galileo) a tenté de venir en pleine piste dans la ligne droite, mais elle est restée là, se reprenant un peu en fin de parcours. Claire de Lune est troisième à trois longueurs et demie du duo de tête, prenant une courte encolure à Weldra (Wootton Bassett). Elle sera à revoir.

Il faut noter qu’elles n’étaient plus que cinq pouliches au départ de cette Listed, Whole Lotta Rosie (Tiger Hill) et Parawell (High Chaparral) étant non-partantes depuis samedi et Mrs Lovett (Sir Percy) n’a pas voulu rentrer dans les stalles.

Meilleure en bon terrain. Camprock s’était imposée dans un très bon style pour ses débuts sur la P.S.F. de Chantilly, le 29 janvier dernier. Attentiste au sein du peloton, elle avait très bien accéléré malgré le manque de rythme. La pensionnaire de Pia Brandt évoluait dans des conditions différentes ce samedi : le terrain était collant et elle n’a pas pu vraiment être cachée. Camprock a montré du courage et confirme ses débuts victorieux.

Son entraîneur était satisfaite de sa performance : « Maxime [Guyon, ndlr] m’a dit qu’elle avait produit un bon changement de vitesse à la fin. Je pense qu’elle sera bien mieux en bon terrain et en étant cachée. Aujourd’hui, je suis très contente, car elle le fait toute seule. Nous voulions la revoir en piste pour décider pour la suite. Je pense qu’elle ira sur le Prix Saint-Alary avec encore une course avant ce Gr1. Elle a une marge de progression. Camprock doit encore acquérir de l’expérience et elle évolue physiquement. Elle prend du poids et va dans le bon sens. »

Un premier succès black type pour la jeune Moa Sundström. Camprock a été élevée à Coulonces Consignment. Mais Camprock n’est pas une élève d’Anna ou d’Étienne Drion : elle a été élevée par Moa Sündstrom, la fille d’Anna. Moa Sündstrom est également l’éleveur de Montaure (Le Havre), désormais âgé de 2ans et à l’entraînement chez Freddy Head. Le poulain a été acheté 72.000 euros yearling à la vente d’octobre Arqana par Sylvain Vidal, pour Gérard Augustin-Normand.

Un peu trop long pour Besotted. Besotted a fait preuve de courage jusqu’au bout, après avoir porté le poids de la course. Mais cela, ainsi que son expérience, n’a pas suffi. La pensionnaire de Philippe Sogorb passait, elle, un test de distance ce samedi. Elle n’avait en effet jamais couru sur plus long que 1.600m et les derniers cent mètres de ce Prix Rose de Mai ont été difficiles… Philippe Sogorb, son entraîneur, nous a déclaré : « Besotted court très bien. Elle a bien accéléré dans la ligne droite, mais elle nous montre que les 2.000m sont peut-être le bout du monde pour elle. La pouliche n’a été rejointe que dans les cent derniers mètres et elle va gagner sa Listed. Elle devrait courir le Prix Finlande (L) sur 1.800m, ce qui sera, je pense, sa distance idéale. »

Une mère gagnante de Groupe. Élevée par la fille d’Anna Drion, Moa Sundtsröm, à Coulonces Consignment, et achetée 30.000 euros à la vente de yearlings d’octobre Arqana par Pia Brands, Camprock est une fille de Camporese (Sadler’s Wells), gagnante du Prix Corrida (Gr3 à l’époque), deuxième du Grand Prix de Deauville (Gr2) et quatrième des Oaks d’Epsom (Gr1). Camporese a notamment produit Alice Belle (Street Cry), gagnante de Listed aux États-Unis. Cette souche remonte à Sookera, gagnante des Cheveley Park Stakes (Gr1) et mère de So Factual, qui a gagné les Nunthorpe Stakes (Gr1). Sookera est également la grand-mère d’Hasili, jument de base de Juddmonte, mère de l’étalon Dansili (Danehill) et de quatre lauréats de Grs1.

PEDIGREE ARQANA

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’13’’08

De 1.000m à 600m : 29’’80

De 600m à 400m : 12’’52

De 400m à 200m : 11’’79

De 200m à l’arrivée : 12’’22

Temps total : 2’19’’41