Carriacou, un bon élève qui doit encore progresser

Autres informations / 07.03.2016

Carriacou, un bon élève qui doit encore progresser

AUTEUIL, DIMANCHE

PRIX AGITATO

CARRIACOU, UN BON ÉLÈVE QUI DOIT ENCORE PROGRESSER

Carriacou (Califet) a confirmé sa victoire du Prix Émile Lalanne à Pau, en remportant le Prix Agitato pour ses débuts sur le steeple d’Auteuil. Le représentant de l’écurie Mirande a d’abord patienté avant de se rapprocher à mi-parcours. En tête pour aborder la ligne droite, il n’a pas été inquiété par les différentes attaques et s’impose plaisamment. Triana du Berlais XX (Presenting) se classe bonne deuxième pour sa rentrée et sa découverte du steeple. Elle paraissait battue dans le tournant final mais elle s’est bien relancée dans la ligne droite pour prendre la deuxième place. Saint Xavier (Saint des Saints), jamais loin des premiers, est troisième, ne pouvant résister à la fin de course de Triana du Berlais. Il faut noter la très bonne fin de course de Mocalacato Has (Poliglote), longtemps à l’arrière-garde.

Mention bien, mais peut encore mieux faire

Carriacou arrivait sur ce Prix Agitato en étant déjà prêt, ayant fait ses armes sur le steeple palois durant l’hiver. Après deux premières sorties décevantes sur les gros, il a remis les pendules à l’heure en signant un succès convaincant pour conclure son meeting dans le Sud-Ouest. Carriacou avait pour lui la forme, mais il a aussi des progrès à faire, comme nous l’a expliqué son entraîneur, Isabelle Pacault : « Je suis contente car il m’avait beaucoup déçu pour ses débuts sur le steeple à Pau. Il répète ce que nous pensons de lui. Mais il a fait quelques erreurs sur les obstacles : il a sauté en forçant alors qu’il n’a pas besoin de le faire. J’avais hâte de le voir sur le steeple d’Auteuil et j’espère le revoir ici dans le futur. Mais il a besoin de forcir, de se fabriquer et de s’aguerrir. »

Des battus à revoir

Triana du Berlais avait certainement besoin de cette sortie et sa fin de course est prometteuse. Gagnante du Prix Bournosienne (Gr3), c’est une pouliche de qualité. Elle n’a pas toujours parfaitement sauté, comme à la rivière du huit, et elle devrait monter sur cette course. Mocalacato Has trace quant à lui une fin de course prometteuse pour prendre la quatrième place, et il a les moyens de viser plus haut.

Saint Xavier s’intercale entre les deux. Après une cinquième place pour sa rentrée dans le Prix Camille Duboscq (L), il court en progrès ce dimanche pour ses débuts sur le steeple. Emmanuel Clayeux, son entraîneur, nous a déclaré : « Sa course à Pau lui a fait du bien. C’est un poulain qui a besoin d’un peu de temps car il est imposant : il fait 500 kilos. Il sera mieux sur 4.300m et, si tout va bien, c’est un cheval pour les bonnes courses. »

Le quatrième gagnant de Medanik

Élevé par le haras de Mirande, Carriacou est un fils de Califet et de Medanik (Medaaly), gagnante en steeple à Pau. Sur les cinq produits de Medanik à avoir couru, quatre sont gagnants. La deuxième mère, Nikora (Nikos), compte une victoire en plat et deux succès en steeple. Medanik est son unique produit. La troisième mère, Linora (Esprit du Nord), est une élève de l’écurie Wertheimer & Frère. Après avoir couru en plat pour les couleurs de son éleveur, elle a été achetée par Jean-Claude Evain et a rejoint les boxes de Guy Cherel.