Cavalier seul de castel roque

Autres informations / 02.03.2016

Cavalier seul de castel roque

ENGHIEN-SOISY, MARDI

PRIX VARAVILLE

CAVALIER SEUL DE CASTEL ROQUE

Il n’y a pas eu photo à l’arrivée du Prix Varaville. Castel Roque (Saint des Saints) s’est imposé de bout en bout, avec quinze longueurs d’avance. Le poulain de la famille Papot effectuait sa réapparition, mais il avait affronté de bons lots en 2015. Il avait notamment croisé le fer avec des chevaux comme Punch Nantais (Puit d’Or), Buddy Banks (Saint des Saints) ou encore Chœur du Nord (Voix du Nord). Pour son retour à la compétition, Castel Roque trouvait des adversaires à sa portée. Vite installé en tête par son jockey, Thomas Gueguen, il a toujours dirigé les débats avec quatre longueurs d’avance. Puis il s’est détaché sur le plat pour l’emporter en toute quiétude. Castel Roque découvrait Enghien ce mardi et il a apprécié la piste. Il a l’étoffe pour devenir un cheval de Listed, voire de Groupe, sur le plateau de Soisy.

Attentiste au centre du peloton, Big Bowl (Shamardal) a fini vite pour accrocher la deuxième place devant Castelainya (Network), longuement à l’arrière-garde, avant de regagner des rangs dans le dernier kilomètre.

Le neveu de Sanctuaire

Comme son nom l’indique, Castel Roque a été élevé par les époux Mongin. Il est le fils de Saint des Saints et de Bible Gun (Pistolet Bleu), lauréate de huit courses, toutes en plat. Il est le frère d’Ambre de la Roque (Laveron), vainqueur de quatre épreuves en obstacle, mais aussi de Silver Roque (Laveron) et de Motreff (Pennekamp), tous deux lauréats. Deuxième mère de Castel Roque, Biblique (Saint Cyrien) a remporté un Gr2 et s’est classée deuxième de Gr1 en plat en Belgique. Biblique a donné Sanctuaire (Kendor), triple gagnant de Groupe sur les obstacles anglais, et Histoire Sainte (Kendor), lauréate du Prix Charles Laffitte (L) en plat. Il s’agit de la famille d’Allan (Always Fair), deuxième du Prix Congress (Gr2).