Ghaaly sans forcer

Autres informations / 07.03.2016

Ghaaly sans forcer

TOULOUSE, SAMEDI

PRIX PROVINCIAL (D)

GHAALY SANS FORCER

Ghaaly (Tamayuz) a décroché sa troisième victoire, samedi dans le Prix Provincial (D). Cet élève de Shadwell s’était précédemment classé proche deuxième du Critérium du Languedoc (L), déjà sur 1.600m à Toulouse.

En terrain lourd, le début de l’épreuve a été animé par Oronsay (Never on Sunday), avec l’ensemble des concurrents en file indienne dans son sillage. Dans le tournant, l’animateur a tenté de creuser l’écart, mais dès mi-ligne droite, le peloton l’avait rattrapé. Ghaaly a très nettement pris l’avantage, sans être beaucoup sollicité par son jockey. Il s’impose avec un peu plus d’une longueur d’avance, mais sa victoire est plus facile que cet écart ne pourrait le laisser croire. Saint Style (Dalghar) a signé une très belle fin de course, refaisant beaucoup de terrain dans la phase finale. Il se classe bon deuxième. Très allant durant le parcours, Oronsay termine troisième, après avoir baissé de pied dans la ligne droite. Motivée (Motivator) termine quatrième. Suite à ses bons débuts, cette pouliche était très attendue et sa performance est décevante.

Hugo Journiac, le jockey du lauréat, a expliqué au micro d’Equidia : « Il fait tout facilement. Nous avons fini vite, mais il n’y a pas besoin d’être dur avec ces chevaux-là. Je ne l’avais jamais monté et il est bon. Le fait d’avoir un leader a été bénéfique, et ce d’autant plus qu’il a fait beaucoup de train. Le cheval ne tirait pas. Je ne voulais pas non plus aller trop vite, pour ne pas lui couper la gorge. Il a tout fait de lui-même et a vraiment bien accéléré. » Ghaaly est engagé dans le Prix du Jockey Club et dans la Poule d’Essai des Poulains (Grs1).

Un petit-fils de Golden Ballet

Ghizlaan (Seeking the Gold), la mère de Ghaaly, a couru à trois reprises. Ghaaly est son meilleur produit et son seul black type. La deuxième mère du lauréat, Golden Ballet (Moscow Ballet), a gagné les Santa Anita Oaks et les Las Virgenes Stakes (Grs1), avant de produire Drosselmeyer (Distorted Humor), gagnant des Belmont Stakes et du Breeders' Cup Classic (Grs1).