Going viral, droit devant

Autres informations / 01.03.2016

Going viral, droit devant

MARSEILLE-BORÉLY, LUNDI

PRIX DE CARRO (G)

GOING VIRAL, DROIT DEVANT

Fidèle à sa tactique préférée, Going Viral (Kodiac) a animé ce Prix de Caro (G) et il n’a jamais été rejoint ni même franchement inquiété dans la phase finale. Sur le terrain très lourd de ce lundi à Marseille, l’expérience a compté et les chevaux se montant dans le groupe de tête ont été avantagés. Représentant de Theresa Marnane, Going Viral avait couru quatre fois durant le meeting de Cagnes-sur-Mer, s’y montrant assez régulier dans les maidens. Il restait d’ailleurs sur une deuxième place derrière Beau Valley (Three Valleys), étant battu aux abords du poteau après avoir mené.

Going Viral domine ici Striveforgreatness (Vision d’Etat) qui avait également bien couru à Cagnes-sur-Mer, se classant deuxième d’Hayabusa One (Siyouni) le 1er février. Les attentistes comme Formentor (Lawman), qui avait bien débuté sur cette piste à 2ans, n’ont pu se montrer menaçants.

Une mère black type

Acheté 50.000 euros foal à la vente de Goffs de novembre 2013, Going Viral est un fils de Dark Indian (Indian Ridge), placée de Listed en Italie. Ella déjà produit Valbenny (Val Royal), gagnante de Gr2 aux États-Unis. Cette famille se rattache à celle de Dibidale, lauréate des 1.000 Guinées d’Irlande et des Yorkshire Oaks (Grs1).