Handassa impressionne et bat le record de manark

Autres informations / 04.03.2016

Handassa impressionne et bat le record de manark

MEYDAN (AE), JEUDI

AL MAKTOUM CHALLENGE ROUND 3 (GR1 PA)

HANDASSA IMPRESSIONNE ET BAT LE RECORD DE MANARK

Pour ses débuts sur la piste de Meydan, Handassa (Madjani) n’a pas fait de détails dans le Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA). Il s’est imposé de huit longueurs dans un temps de 2’15’’45, battant le record (2’16’’30) de l’an passé, réalisé par son compagnon de couleurs Manark (Mahabb) dans le Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA)… ! Pas très bien sorti des stalles, Handassa a été sollicité par Paul Hanagan, pour progressivement recoller au peloton. Toujours en épaisseur, il s’est ensuite rapproché des premiers. Son jockey a décidé de passer à l’intérieur à l’amorce du tournant final, tout en voyant son cheval lever un peu la tête. Sitôt la ligne droite en vue, Handassa a été décalé en pleine piste et a creusé l’écart de manière décisive et spectaculaire. Longtemps animateur, Af Tawaq AE (Af Al Buraq) a facilement conservé la deuxième place, tandis que Nashmee (Akbar) complétait le podium, au prix d’un bel effort le long de la lice.

 

 

La plus belle victoire d’Handassa

Paul Hanagan confiait après la course, au micro de nos confrères de Dubai Racing TV : « Il m’a vraiment impressionné aujourd’hui. Et pourtant, j’étais un peu inquiet lorsque nous avons été à l’intérieur. Il semblait ne pas apprécier les projections et gardait la tête haute. Mais il a continué à avancer et dès que je l’ai décalé à l’extérieur, il n’y a pas eu de problème. Il peut sans hésitation aller contre les meilleurs à la fin du mois. »

François Rohaut, nous a explique : « C’est bien le fils de son père. Il a une aptitude certaine à cette piste en dirt. Même quand il a plongé à l’intérieur, Handassa n’a pas ralenti. Bien au contraire, il a accéléré, battant le record de la piste qui plus est. C’est génial d’avoir un cheval de ce calibre et de gagner des courses comme ça. Il était sur place depuis un moment et nous avons eu le temps de bien le préparer. Tout s’est bien passé et on sentait le cheval heureux. Il le montre le matin et répète l’après-midi. Cela faisait longtemps qu'il devait venir ici et le cheikh Hamdan voulait que je m’en occupe personnellement. D’habitude, il y a toujours un contingent de chevaux européens qui viennent pour la saison. Mais ils sont entraînés sur place. Je le remercie donc pour cela et suis ravi de lui faire ce grand plaisir aujourd’hui. »

 

Un petit-fils de Cherifa

Handassa est un fils de Madjani (Tidjani), triple lauréat du Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA) et étalon pour le compte de Shadwell. Sa mère, Ziva (Dormane), lauréate des Hatta International Stakes (Gr1 PA), est une fille de la championne Cherifa (Chéri Bibi), qui fut la meilleure jument de sa génération. Il s’agit de la célèbre souche de la famille Watrigant, qui a donné les chefs de race Dormane (Manganate) et Manganate (Saint Laurent), ainsi que plus récemment Manark (Mahabb), le lauréat de l’édition 2015 du Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA). Handassa a été élevé au haras de Saint-Faust pour le compte de Shadwell. Il est le premier gagnant de Gr1 PA de son père, qui fait la monte dans la structure de la famille Larrieu.