Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le sport par le temps : california chrome plus fort que jamais ?

Autres informations / 01.03.2016

Le sport par le temps : california chrome plus fort que jamais ?

LE SPORT PAR LE TEMPS

CALIFORNIA CHROME PLUS FORT QUE JAMAIS ?

Vainqueur du Kentucky Derby (Gr1) en 2014, California Chrome (Lucky Pulpit) est revenu à son meilleur  niveau. Il l’a montré en signant une brillante victoire dans un handicap sur les 2.000m en dirt de Meydan, sous la lourde charge de 60 kilos. Désormais favori à 2 contre 1 du Dubai World Cup (Gr1), California Chrome pourrait remporter la grande épreuve, dont il s’est classé deuxième l’an dernier.

Photo 1 : California Chrome, lors de son retour victorieux à Meydan

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono

https://twitter.com/HorseRacingChro

California Chrome a raté son entrée dans le cercle très fermé des gagnants de Triple Crown

À 3ans, California Chrome a vu son rêve de victoire dans la Triple couronne s’effondrer, lors de sa sixième course de la saison, en ne terminant que quatrième des Belmont Stakes (Gr1). Cette défaite faisait suite à un sans faute depuis sa rentrée. Le cheval avait enchaîné de brillantes victoires au plus haut niveau sur le dirt, dont le Santa Anita Derby, le Kentucky Derby et les Preakness Stakes (Grs1).

Sa fin de saison se solda par une troisième place dans le Breeders’ Cup Classic (Gr1) et une victoire plus "exotique" dans l'Hollywood Derby, un Gr1 sur les 1.700m en turf de Del Mar. Le bilan de sa saison 2014 est excellent, avec six victoires, dont quatre Grs1, et plus de 4 millions de dollars de gains. Il reçoit  l’Eclipse Award du cheval de l’année 2014 aux États-Unis. Sa victoire dans le Santa Anita Derby (Gr1), qui l’avait projeté au statut de favori lors du Kentucky  Derby 2014, est probablement sa performance la plus impressionnante à l’âge de 3ans.

Photo 2 : California Chrome à Meydan

Une magnifique deuxième place dans le Dubai World Cup, puis… la traversée du désert

Pour son début de saison à l’âge de 4ans, l’entourage de California Chrome décide de viser le Dubai World Cup. Quoique battu par l’excellent Shared Belief (Candy Ride) lors de sa course de rentrée, en février 2015, dans les San Antonio Stakes (Gr2), l’option de disputer directement le Dubai World Cup est maintenue. Après un parcours en épaisseur, California Chrome finit deuxième, battu d’un peu moins de trois longueurs par Prince Bishop (Dubawi), qui inscrit à cette occasion un nouveau  record de la piste en 2’03’’24. Il franchit la ligne d’arrivée en 2’03’’75, en ayant parcouru exactement 2.044m à une vitesse moyenne de 16,52 mètres par seconde.

À la suite de cette performance, Art Sherman décide d’aligner son protégé dans les Prince of Wales' Stakes à Ascot, un Gr1 disputé sur 2.000m turf. Suite à un problème de pied, le projet doit être abandonné peu de temps avant la course. Après être rentré aux États-Unis, California Chrome voit à nouveau sa carrière perturbée par des problèmes de santé. En août, il ne prend finalement pas part à l’Arlington Million (Gr1).

Photo 3 : La victoire de Prince Bishop dans l’édition 2015 du Dubai World Cup 

En 2016, California Chrome meilleur que jamais ?

Après neuf mois d’absence, California Chrome a effectué sa rentrée en janvier 2016 en remportant les San Pasqual Stakes (Gr2) sur les 1.700m dirt de Santa Anita. Mais contrairement à l’année précédente, Art Sherman a décidé d’envoyer son protégé à Dubaï dès la fin janvier et de lui donner une course préparatoire avec pour objectif le Dubai World Cup. Ce fut une occasion inespérée de pouvoir comparer, e

On s’aperçoit que lors du Dubai World Cup 2015, California Chrome a parcouru seize mètres de plus, dans une course qui fut beaucoup plus rythmée jusqu’à la marque des 600 derniers mètres (- 1,93 secondes). Cette année, California Chrome a bouclé les 600 derniers mètres beaucoup plus vite, ce qui s’explique en partie par le manque de rythme dans la première phase de la course. À partir de l’average pace de ces deux courses, la performance de California Chrome dans le Dubai World Cup est supérieure de trois longueurs. Cependant, il convient de modérer cet écart. Dans le handicap, California Chrome avait encore énormément de réserves et il n’est pas certain que le manque de train en début de parcours l’ait vraiment servi. Toujours est-il qu’il s’alignera dans le "World Cup" avec des ressources intactes, aussi bien mentalement que physiquement. Si vous pensez qu’il aurait pu, lors de sa dernière course, gagner non pas de deux mais de plus de cinq longueurs, alors le "Chrome 2016"  est meilleur que le "Chrome 2015".                                                                                            

Photo 4 : Frosted

California Chrome vs Frosted, l’hésitation entre les deux premiers favoris de l’édition est permise

Les données fournies par le traking system nous permettent de comparer les temps partiels de nos deux champions américains, en se basant sur la distance identique de 1.900m dirt, distance sur laquelle Frosted (Tapit) s’est imposé dans un Gr2 lors de ses premiers pas à Meydan.

Frosted a parcouru trois mètres de plus en mettant près d’une seconde de moins pour boucler son parcours, mais il recevait trois kilos. Le passage des six cents derniers mètres est nettement en faveur de "Chrome". Sur la base de leurs average paces respectifs et en ajustant le poids, Frosted est supérieur d'une longueur et demie. Là encore, il faut tenir compte d’un élément : California Chrome a gagné de manière beaucoup plus relâchée.

California Chrome pourrait aussi battre un autre record, celui des gains

Si Art Sherman réussit son pari en gagnant le Dubai World Cup, California Chrome, déjà titulaire de 6.500.000 dollars de gains, deviendra le cheval américain le plus riche de l’histoire. Il dépasserait alors le record de Curlin (Smart Strike), qui avait gagné 10.501.800 dollars en course.