Le team "fabre" défait les vedettes

Autres informations / 04.03.2016

Le team "fabre" défait les vedettes

CHANTILLY, JEUDI

PRIX DARSHAAN (A)

LE TEAM "FABRE" DÉFAIT LES VEDETTES

Les deux gagnants de Gr1, Gailo Chop (Deportivo) et Queen’s Jewel (Pivotal) ont été battus, terminant respectivement troisième et quatrième. Ce sont les deux pensionnaires d’André Fabre, Elliptique XX (New Approach) et Manatee (Monsun), qui ont formé le jumelé gagnant après avoir attendu. Ces performances sont des semi-surprises, car Gailo Chop et Queen’s Jewel avaient franchement besoin de se remettre en route et ne cherchaient pas à tout prix à s’imposer ici. Néanmoins, les enseignements qu’il faut tirer concernant les deux premiers, c'est que l'"Elliptique nouveau" est sans doute arrivé, tandis que Manatee réalise une très bonne performance sur une distance trop courte pour ses aptitudes.

Le Prix Exbury pour Elliptique

Elliptique est engagé à Meydan, dans le Dubai Turf (Gr1). Mais, a priori, il n’ira pas affronter Solow. Son entourage a en effet indiqué qu'il privilégiait le Prix Exbury (Gr3), le 20 mars à Saint-Cloud. Pour sa part, Pierre-Charles Boudot, jockey d’Elliptique, a expliqué que beaucoup de travail avait été fourni l’an dernier pour apprendre à Elliptique à se détendre. Ces enseignements payent donc aujourd’hui et cet "Elliptique nouveau", car plus maniable, est sans doute capable de gagner une très belle course cette année. Il est déjà gagnant de Gr3 (Grand Prix de Vichy) et on peut estimer que si son entourage l’a conservé à l’entraînement, c’est certainement dans le but de réussir à le voir s’imposer à haut niveau.

Son compagnon d’entraînement Manatee n’avait pas couru depuis sa cinquième place dans le Prix Royal Oak (Gr1). Il changeait donc complètement de registre en étant présenté sur 1.200m de moins ici. L’élève de Darley s’en est très bien sorti, venant chercher Gailo Chop sur le poteau. Manatee est envisagé dans le Gold Cup (Gr2) de Meydan. Cette préparation de jeudi est tout à fait satisfaisante en vue d’un éventuel déplacement dubaïote.

Gailo Chop s’est remis en route

Monté pour la première fois par Thierry Jarnet, Gailo Chop est allé devant. Le jockey s’est évertué à ce que le cheval ne fasse pas trop d’efforts. Après avoir fait illusion, Gailo Chop termine troisième, en ralentissant un peu dans les derniers mètres. Antoine de Watrigant, son entraîneur, a analysé : « Le cheval s’est ouvert les poumons. Il était moins gros qu’il ne l’était en Australie, mais il était moins prêt. Nous n’avions pas pu le travailler sur le gazon à la maison. Cette course va lui faire le plus grand bien et nous gardons comme objectif le "Sheema Classic" (Gr1). La prochaine fois, il débutera sur 2.400m et je pense que cet exercice doit lui plaire. En vieillissant, il use surtout les autres au train et il doit avoir la tenue pour tenir cette distance sur un hippodrome comme celui de Meydan. Gailo Chop n’avait jamais couru sur la P.S.F. Il a voulu trop en faire au départ sur cette surface, qui peut faire dérouler les chevaux allants. Thierry a donc travaillé à reprendre le cheval afin qu’il n’en fasse pas trop. »

Le temps de la réflexion pour Queen’s Jewel

Quatrième, Queen’s Jewel n’a pas été montée de manière offensive, comme l’avait averti Freddy Head avant la course. Venue à la corde, elle se classe quatrième, courant finalement ni bien, ni mal. Son entourage a indiqué après la course prendre maintenant le temps de réfléchir avant une éventuelle tentative dans le Dubai Sheema Classic de Meydan.

Le frère de Cicerole

Élevé par la famille Rothschild, Elliptique est le frère de la bonne Cicerole, gagnante des Prix de Lieurey, Coronation et de Montretout (Ls), mais aussi quatre fois placée de Groupe. Il est aussi le frère de Lower East Side, son compagnon d’entraînement, vainqueur pour ses débuts sur le sable. Mère d’Elliptique, Uryale (Kendor), a gagné trois courses et conclu troisième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L).

Elliptique est aussi le neveu de Wedding Night (Valanour), vainqueur du Prix Caravelle- Haras des Granges (L). Troisième mère d’Elliptique, Green Rosy (Green Dancer) a donné America (Arazi), lauréate du Prix de Malleret (Gr2), avant de produire Américain (Dynaformer), gagnant du Melbourne Cup (Gr1), et Majorien (Machiavellian), vainqueur du Prix du Conseil de Paris (Gr2).