Ballyoptic d’emblée

Autres informations / 08.04.2016

Ballyoptic d’emblée

AINTREE (GB), VENDREDI

DOOM BAR SEFTON NOVICES’ HURDLE (Gr1)

Ballyoptic d’emblée

Avec seize partants, le Doom Bar Sefton Novices’ Hurdle (Gr1) était le plus ouvert des quatre Grs1 de la journée à Aintree. Et effectivement, la décision ne s’est créée que dans les dernières foulées, entre Ballyoptic (Old Vic) et Bellshill (King’s Theatre). Les deux chevaux ne sont séparés que d’une encolure au passage du poteau. Après avoir patienté au milieu du peloton, Ballyoptic s’est progressivement rapproché et s’est retrouvé dans le groupe de tête pour aborder la ligne droite. Belshill a très mal sauté l’avant-dernière claie et son jockey, Patrick Mullins, l’a remis aux ordres. Il a sauté le dernier obstacle en tête, mais les derniers mètres ont été très longs et il s’est mis à pencher vers sa droite, tandis que Ballyoptic se montrait lutteur, calé contre le rail extérieur. Ballyoptic a finalement pris un minimum d’avantage aux abords du poteau sur Bellshill. Potters Legend (Midnight Legend) est troisième, treize longueurs devant le "FR" Balko des Flos (Balko), lui-même dix longueurs devant l’animateur Yala Enki (Nickname).

Un achat gagnant. Ballyoptic fait plaisir à ses nouveaux propriétaires, Mills & Mason Partnership. Il portait depuis le début de l’année 2016 les couleurs de son entraîneur, Nigel Twiston-Davies, qui l’a vendu suite à sa victoire à Ffos Las à la fin du mois de février. Depuis, Ballyoptic a décroché deux succès, dont ce Gr1 lors du meeting d’Aintree. Il s’agissait de sa première tentative au niveau Groupe et seulement de sa troisième sortie sur les obstacles, discipline dans laquelle il est invaincu.

Nigel Twiston-Davies a expliqué : « C’est génial. C’est un très bon cheval et il a progressé de manière incroyable. Nous n’avions aucune idée qu’il était aussi bon. Il a gagné deux courses sur les claies avant cela et il montre être un cheval de premier plan. Il est à part. Ses propriétaires l’ont acheté récemment et ils ont vite eu un retour sur investissement ! Thistlecrack [gagnant du World Hurdle cette année et meilleur hurdler de tenue outre-Manche, ndlr] avait remporté cette course l’an passé et s’il arrive à suivre ne serait-ce qu’un petit peu ses pas, ce sera bien. Il est destiné à aller sur le steeple, mais nous devrions le laisser sur les haies pour commencer la prochaine saison. »