Basilia fait le job

Autres informations / 07.04.2016

Basilia fait le job

MAISONS-LAFFITTE, JEUDI

PRIX CRUDITÉ (F)

Basilia fait le job

Basilia (Fastnet Rock) s’est imposée de bout en bout dans le Prix Crudité (F). Munie d’œillères, la pensionnaire d’André Fabre a mené à un rythme régulier, sans plus. Elle est repartie facilement dans la phase finale, résistant à l’attaque de Darinja (Shamardal), deuxième à une encolure. Calina (Dunkerque) est troisième, à un peu plus d’une longueur, conservant cette place au balancier devant Not Ready (More than Ready).

Basilia débutait sur le gazon dans ce Prix Crudité et elle a transformé l’essai, après deux tentatives sur la piste fibrée. Pourtant, il n’était pas écrit que cette fille de l’australien Fastnet Rock, issue d’une famille argentine, puisse s’adapter à la piste pénible de ce jeudi à Maisons-Laffitte. Basilia devra désormais confirmer.

La sœur de Baghadur. Élevée par l’écurie Pérégrine, Basilia possède un pedigree atypique. C’est une fille du "Coolmore" Fastnet Rock et de Bargouzine (Stravinsky). Cette dernière s’est notamment classée deuxième du Prix La Flèche (L) et quatrième des Prix du Bois et de Cabourg (Grs3). Au haras, son meilleur produit est le tout bon Baghadur (Zanzibari), gagnant du Prix Marchand d’Or (L) et du Prix de la Porte Maillot (Gr3) à 3ans. Il a été exporté suite à ce succès et n’a pas été revu depuis. Il s’agit d’une belle famille argentine puisque la deuxième mère, Bailonguera (Southern Halo), a remporté le Clasico Marcos Levalle (Gr2) et a donné Bulliciosa (Successful Appeal), troisième du Prix des Rêves d’Or et du Critérium de Vitesse (Ls). Bailonguera est une sœur de Bonaventura, gagnante du Gran Premio de Honor (Gr1). Il s’agit de la famille de Batallosa, qui fut une championne à 2ans en Argentine, remportant le Gran Premio Jorge de Atucha et le Saturno J. Unzué (Grs1).