Bestarabad trouve son jour en obstacle

Autres informations / 05.04.2016

Bestarabad trouve son jour en obstacle

ENGHIEN-SOISY, MARDI

PRIX DE PRÉCHAC

Bestarabad trouve son jour en obstacle

Vainqueur lors de ses débuts en plat, l’AQPS Bestarabad (Astarabad) avait pris de nombreuses places en obstacle par la suite. Il s’était classé notamment deuxième du Prix de l’Yonne 2015, derrière le crack Blue Dragon (Califet). Mais ensuite, il nous a laissés sur notre faim. Pour la deuxième sortie de sa carrière en steeple, il a ouvert son palmarès sur les obstacles. Le cheval de Jean-François Colas a remporté le Prix de Préchac, sur 4.500m, face à une faible opposition, mardi à Enghien. Troisième en début de parcours, il a pris la tête au premier saut de la rivière des tribunes. Belle Apple’s (Crossharbour) est venue à sa hauteur dans le tournant final. Elle a même donné l’impression de pouvoir le battre. Mais Bestarabad est bien reparti sur le plat. Belle Apple’s a conservé le premier accessit. Marcel Rolland, l’entraîneur de Bestarabad, nous a déclaré : « Bestarabad a été courageux jusqu’au bout. C’était la première fois qu’il abordait une distance aussi longue. Il pourra faire les 4.300m d’Auteuil sans problème. La semaine dernière, il m’avait surpris, car il avait très bien travaillé en terrain lourd, alors que je pensais que cela ne lui conviendrait pas. Il n’aura donc pas de souci non plus pour faire ce type de piste. »

Le frère de Rock Noir

Élevé par Jean-François Colas, Bestarabad est le frère de Rock Noir (Mansonnien), lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1), sous l’entraînement de Marcel Rolland également. Keep Me (Kadalko), la mère de Bestarabad, s’est imposée sur les haies d’Auteuil et le steeple d’Enghien. Elle est la sœur de Lacdoudal (Cadoudal), vainqueur de Groupe sur le steeple anglais, et de Soleiade (Laveron), deuxième du Prix Sytaj (Listed à l’époque). Il s’agit de la souche du champion Questarabad, vainqueur de la Grande Course de Haies d’Auteuil, du Grand Prix d’Automne par deux fois et du Prix Renaud du Vivier (Grs1), mais aussi de Crystal Beach  (Network), gagnant du Prix Ventriloque.