Bonito du berlais poursuit avec succès son apprentissage sur le steeple

Autres informations / 13.04.2016

Bonito du berlais poursuit avec succès son apprentissage sur le steeple

AUTEUIL, DIMANCHE

PRIX DE SAUMUR

Bonito du Berlais poursuit avec succès son apprentissage sur le steeple

Le champion Bonito du Berlais (Trempolino) était l’attraction de cette réunion de mercredi à Auteuil. Il ne nous a pas déçus en s’imposant facilement dans le Prix de Saumur, restant ainsi invaincu en steeple en deux sorties. Pour ses premiers pas sur les gros obstacles, sur le parcours du huit, le 13 mars, il avait preuve d'hésitation à plusieurs reprises et s’était imposé sur sa classe. Dans le Prix de Saumur, il découvrait la piste intérieure du steeple et cela s’est bien passé dans l’ensemble. Bonito du Berlais a été plus sérieux dans ses sauts qu’il ne l’avait été le 13 mars. Parfois, il a sauté fort comme sur la rivière des tribunes. Mais il a fait de gros progrès dans sa façon d’aborder les obstacles de steeple. Au bout de la ligne d’en face, Béguin d’Estruval (Martaline) lui a pris l’avantage, mais Bonito du Berlais avait toujours autant de ressources. Entre les deux derniers obstacles, il est revenu à hauteur de Béguin d’Estruval, sans que son jockey, François Pamart, ne le sollicite. Sur le plat, ce dernier a malgré tout fait travailler Bonito du Berlais aux bras et il s’est détaché très facilement. François Pamart a dit : « Bonito du Berlais a sauté de façon plus fluide, mais de temps en temps, il fait quand même des efforts, ce qui est logique. Aujourd’hui, il était beaucoup mieux dans sa façon de faire que lors de sa dernière sortie. Il faut lui faire confiance parce que, s’il doit s’enlever, il s’enlèvera au moment où il le veut, comme il l’a fait deux ou trois fois aujourd’hui. Il vient tout près de la barre d’appel et s’enlève bien. Aujourd’hui, je me suis vraiment régalé. Il doit encore progresser dans sa façon de faire, mais c’est extra. Sa performance n’a rien à voir avec celle de l’autre jour. Il est encore en apprentissage, mais il n’a pas fait l’ombre d’une erreur, pas une faute. Arnaud [Chaillé-Chaillé, ndlr] va l’emmener gentiment sur le steeple, ça ne sera que mieux pour l’avenir. Dans la ligne droite, je l’ai forcé à ne travailler qu'aux bras, car en steeple, il faut que les chevaux s’endurcissent plus qu’en haies. Le jour où il tombera face à de bons chevaux qui vont aller à une allure très sélective, il faudra qu’il réponde présent car il ne gagnera pas toujours facilement. Sa performance est de bon augure pour la suite de sa carrière. »

Bonne réapparition d’Attila de Sivola. Malgré ses 74 kilos, Béguin d’Estruval a fourni une bonne performance face à Bonito du Berlais, d’autant qu’il n’a pas bien négocié la double barrière. Dans ces conditions, sa deuxième place est prometteuse pour l’avenir. Vainqueur du Prix Fleuret (Gr3) à 4ans, Attila de Sivola (Kapgarde) a effectué une rentrée honorable pour se classer troisième. Toujours vu à l’arrière-garde, il a fait un "bout" dans le tournant final, qu’il a bien prolongé dans la ligne droite pour se classer troisième.

 

Le frère de Nikita du Berlais. Bonito du Berlais est né pour être une star d’Auteuil, puisque ce n’est autre que le frère de la championne Nikita du Berlais (Poliglote), deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et gagnante des Prix Léon Rambaud et Georges de Talhouët-Roy (Grs2), mais aussi de Carlita du Berlais XX (Soldier of Fortune), lauréate du Prix Sagan (L), Morito du Berlais (Turgeon), troisième de Listed sur les claies de Cheltenham, et Bonita du Berlais (King’s Theatre), vainqueur consécutivement des Prix Georges Pelat, de Chambly (Ls) et quatrième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2).

Mère de Bonito du Berlais, Chica du Berlais (Cadoudal) était entraînée par Jean-Paul Gallorini. Elle n’a couru qu’une seule fois en obstacle, pour une cinquième place à Auteuil. La deuxième mère de Bonito du Berlais, Chica Bonita (Badayoun), est à l’origine des bons Enzo du Berlais (Mansonnien) et Karoo du Berlais (Indian River), qui sont tous deux lauréats de Listed à Auteuil.