Concerto d’allen commence à trouver ses marques à auteuil

Autres informations / 28.04.2016

Concerto d’allen commence à trouver ses marques à auteuil

AUTEUIL, MERCREDI

PRIX RENÉ COUÉTIL

Concerto d’Allen commence à trouver ses marques à Auteuil

Concerto d’Allen (Sageburg) venait d’ouvrir son palmarès sur le steeple-chase à Fontainebleau. Elle a confirmé ce succès en remportant le Prix René Couétil à Auteuil. Vite en deuxième position dans une course emmenée par Calnutz (Balko), qui a fait du rythme, elle a pris l’avantage à la double barrière et a bien prolongé son effort jusqu’au bout. La lauréate n’a pas été inquiétée par la bonne fin de course de Castelainya (Network), deuxième. Castletown (Poliglote) est troisième à dix longueurs.

Belle pouliche, Concerto d’Allen laisse entrevoir des promesses ce mercredi et elle devrait confirmer ce succès dans le futur. François Nicolle, son entraîneur, a déclaré : « Elle court très bien. Régis [Schmidlin, son jockey, NDLR] m’a dit qu’elle avait beaucoup consommé, mais il en fait grand cas. Je pense que c’est une très bonne jument. Elle a eu une course idéale derrière le leader, il n’y a rien à dire, si ce n’est qu’elle était un peu énervée. Je crois que c’est parce qu’elle courait un poil rapproché. Nous l’avons toujours estimée, elle a toujours été magnifique, supportant bien le travail. Elle n’a jamais maigri, restant très belle. Je pense que nous allons lui laisser plus de temps et peut-être courir le dernier bon steeple d’Auteuil pour les 4ans. Je souhaite qu’elle ait le niveau pour aller face aux meilleurs à l’automne. »

Ce Prix René Couétil est, de loin, la meilleure course de Concerto d’Allen. La pouliche est en progrès, mais elle devra encore s’améliorer, notamment dans son comportement, pour affronter les bons steeple-chasers d’Auteuil. François Nicolle a ajouté : « Elle avait eu un petit peu de mal à trouver ses marques lors de sa première course à Auteuil. Elle avait eu une mauvaise course, en allant devant. Concerto d’Allen se gère un petit peu mieux désormais : elle reste avec les autres, mais il faut des courses qui roulent. Elle prend de la maturité. »

Une descendante d’Étoile d’Or II. Élevée par Bruno Vagne, Concerto d’Allen est une fille de Coastal Path et de Nouvelle Recrue (Ragmar), qui a pris deux places en deux sorties sur les haies de Vichy. Au haras, elle a déjà donné la bonne Une des Sources (Dom Alco), gagnante sur les haies d’Auteuil et double lauréate sur le steeple de Pau. La deuxième mère, Étoile d’Or II (Lute Antique), n’a couru qu’en plat. Elle s’est montrée excellente dans cette spécialité, remportant six courses et prenant onze places en vingt sorties, dont une troisième place dans le Grand Prix de Craon. On lui doit notamment Mikador (Kadalko), gagnant d’un Prix Triquerville (L) et deuxième du Prix Héros XII (Gr3). Il s’agit de la famille d’Imposant (Video Rock), remarquable lauréat en cross country et notamment double vainqueur de l’Anjou-Loire Challenge (L).