Cue card, le cheval à battre

Autres informations / 26.04.2016

Cue card, le cheval à battre

SPECIAL MEETING DE PUNCHESTOWN

PUNCHESTOWN (IE), MERCREDI

PUNCHESTOWN GOLD CUP (GR1)

Cue Card, le cheval à battre

Il y aura un grand absent dans le Punchestown Gold Cup (Gr1), puisque Don Cossack (Sholokhov), gagnant du Cheltenham Gold Cup (Gr1), est obligé de faire l’impasse sur cette course après s’être blessé à un tendon. L’épreuve garde une belle allure. Le grand favori sera Cue Card (King’s Theatre). Il aurait pu donner du fil à retordre à Don Cossack s’il n’était pas tombé à Cheltenham alors qu’il venait librement. Il s’est rattrapé en remportant le Bowl Chase (Gr1) à Aintree, très facilement. S’il ne se trompe pas, Cue Card sera très difficile à battre.

Willie Mullins en embuscade. Le professionnel irlandais attendra une erreur de Cue Card. Il comptera sur Djakadam (Saint des Saints) et Don Poli (Poliglote), que l’on connaît désormais par cœur. Deuxième du Gold Cup de Cheltenham, Djakadam a été un peu plus décevant à Aintree, se classant troisième. C’est un bon cheval, mais il lui manque cette petite étincelle en plus qui ferait de lui un gagnant de Gold Cup. On ne peut cependant rien lui reprocher et sa place est sur le podium. La question est plutôt de savoir si, comme à Cheltenham, il va devancer Don Poli, ou si ce dernier va le précéder comme à Aintree.

Don Poli est un très bon cheval, avec un profil parfait pour une course comme le Grand Steeple-Chase de Paris. Il peut se montrer très froid, voire endormi, dans un parcours, mais il a de la tenue à revendre. À Cheltenham, Don Poli avait longtemps fermé la marche, constamment actionné par son jockey, et il avait fini toujours sur le même rythme, passant des chevaux fatigués. À Aintree, il a été plus surprenant, car il a évolué parmi les premiers et, là où Djakadam a cédé, il n’a rien lâché. Le terrain est annoncé bon, mais tirant vers le souple à Punchestown et, plus ce sera souple, mieux ce sera pour lui. Sa place est dans les trois premiers, mais si Cue Card reste debout, il ne devrait pas le battre. Les autres devraient se battre pour une petite place.

IRISH DAILY MIRROR NOVICE HURDLE (GR1)

Bellshill peut renouer avec le succès

Cet Irish Daily Mirror Novice Hurdle (Gr1) n’est pas, sur le "papier", la plus belle course de ce meeting de Punchestown. Le favori sera Bellshill (King’s Theatre), entraîné par Willie Mullins. Décevant dans le Supreme Novices’ Hurdle (Gr1), il a été rallongé après Cheltenham et cela lui a été profitable, comme le montre sa deuxième place dans le Doom Bar Sefton Novices’ Hurdle (Gr1) à Aintree. Le lot de cet Irish Daily Mirror Novice Hurdle est plutôt fourni, mais il n’y a pas de stars au départ et, dans ces conditions, Bellshill peut l’emporter. Derrière, c’est assez ouvert. En plein progrès, le "FR" Acapella Bourgeois (Network) aura son mot à dire, tout comme Emerging Force (Milan), candidat au succès en dernier lieu à Haydock lorsqu’il est tombé, ou Coney Island (Flemensfirth), qui reste sur un bon succès à un niveau moindre.