Darinja, sans une grande marge

Autres informations / 29.04.2016

Darinja, sans une grande marge

PRIX DE SAMOIS-SUR-SEINE (F)

Darinja, sans une grande marge

Grande favorite du Prix de Samois-sur-Seine (F), Darinja (Shamardal) n’a pas déçu ses supporters, passant le poteau en tête. On peut dire pour elle que l’essentiel est fait, puisque cette pouliche bien née n’est plus maiden. Mais sa marge n’est pas très grande, a priori. Bien appuyée contre le rail, côté tribune, Darinja a réussi à dominer tout à la fin seulement Romantic Dreams (Zafeen), qui réalise sa meilleure valeur après deux courses discrètes (mais elle s’était renversée derrière les stalles avant ses débuts, à Chantilly, le 19 juin).

C’était la quatrième sortie de Darinja, qui avait couru deux fois à 2ans, sans succès, avant de montrer des progrès pour sa rentrée, à 3ans. Cette représentante de la princesse Zahra Aga Khan est entraînée par Alain de Royer Dupré et elle ne possède pas d’engagement classique.

Une nièce de Darjina. Élevée par sa propriétaire, la princesse Zahra Aga Khan, Darinja est une fille de Darjana (Invincible Spirit), gagnante en débutant à Longchamp et d’une "B" à Deauville. Darjana est une fille de Darinska (Zilzal), gagnante en débutant et troisième du Prix de Royaumont (Gr3) et dont le premier produit n’est autre que la classique Darjina (Zamindar), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix Rothschild (Prix d’Astarté à l’époque - Gr1) et du Prix du Moulin de Longchamp (Grs1).