La jeunesse en force

Autres informations / 09.04.2016

La jeunesse en force

CHANTILLY, DIMANCHE

PRIX D’HARCOURT (Gr2)

La jeunesse en force

Le Prix d’Harcourt (Gr2) a réuni un lot sérieux, avec notamment plusieurs 4ans ayant eu des ambitions classiques l’an dernier. Karaktar (High Chaparral) va effectuer sa rentrée. Il n’a pas été vu depuis son succès, d’une encolure seulement, dans le Prix Prince d’Orange (Gr3), devant Sumbal (Danehill Dancer). Le représentant de S. A. l’Aga Khan était l’un des favoris du dernier Prix du Jockey Club (Gr1), épreuve dans laquelle il s’est fait mal. Alain de Royer Dupré nous a confié que ses ennuis de santé étaient désormais derrière lui. Dès lors, il est en mesure de rattraper le temps perdu et sa rentrée sera logiquement très attendue. Il retrouvera dimanche Sumbal, qui a l’avantage d’avoir déjà couru. Le représentant de Qatar Racing vient de conclure deuxième du Prix Exbury (Gr3), derrière Garlingari (Linngari). Une rentrée correcte, et le poulain devrait logiquement avoir progressé depuis.

Ampère, après une année protégée. Autre 4ans de qualité, Ampère (Galileo) n’a que peu couru l’an dernier. Il s’est néanmoins classé deuxième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), puis troisième d’un Prix Guillaume d’Ornano – Haras du Logis de Saint-Germain (Gr2) de haut vol, puisqu’il était devancé ce jour-là par New Bay (Dubawi) et Dariyan (Shamardal). Ampère n’a sans doute pas tout montré à 3ans, et il devrait faire un 4ans de tout premier plan. Silverwave (Silver Frost) avait été la révélation du début d’année 2015 et s’était présenté au départ du Prix du Jockey Club invaincu. Ce jour-là, le poulain a couru contracté et sa neuvième place comporte des excuses. Quatrième du Juddmonte Grand Prix de Paris, puis deuxième du Qatar Prix Niel (Gr2) derrière New Bay, il n’a pas été ridicule dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Désormais placé sous la responsabilité de Pascal Bary, il a aussi le droit d’ambitionner la victoire.

Ming Dynasty, l’éclosion tardive. Ming Dynasty (King’s Best) n’a pas suivi la filière classique l’an dernier. Il s’est épanoui plus tardivement, remportant le Prix du Conseil de Paris (Gr2) à l’automne, puis allant prendre la quatrième place du Hongkong Vase (Gr1). Il n’a jamais couru en dessous de 2.400m, et c’est un point d’interrogation pour sa candidature. Dernier 4ans du lot, Harlem (Champs Élysées) a été très préservé, ne courant que trois fois l’an dernier. On ne l’a plus vu depuis son succès dans le Prix Frédéric de Lagrange (L), en juillet, à Vichy, où il laissait une grosse impression. C’est le moins titré de cette génération, mais pas forcément le moins doué, et il sera intéressant de le voir évoluer face à une telle opposition.

Les chevaux d’âge auront fort à faire. Six chevaux d’âge tenteront de contester la supériorité de leurs cadets. La majorité a participé au Prix Exbury (Gr3), dont est sorti vainqueur Garlingari. Affaire Solitaire (Danehill Dancer) avait été l’une des notes de la course, en venant subtiliser la troisième place à Free Port Lux (Oasis Dream). Les trois autres effectuent leur rentrée et risquent de manquer d’un parcours. Siljan’s Saga (Sagamix), qui aurait préféré un terrain plus souple et une distance plus longue, devrait tranquillement monter en puissance avant de retrouver son vrai sport.