La plus belle de god’s own

Autres informations / 08.04.2016

La plus belle de god’s own

AINTREE (GB), VENDREDI

JLT MELLING CHASE (GR1)

La plus belle de God’s Own

Le JLT Melling Chase (Gr1) a été le théâtre d’une énorme surprise. Le grand favori, Vautour (Robin des Champs), est tombé au neuvième fence alors qu’il était en train de se balader. Vite en tête, les oreilles bien pointées, Vautour n’a pas abordé l’obstacle dans la bonne foulée et ses antérieurs ont touché le fence. Déséquilibré, il s’est mal réceptionné et est tombé. Vautour s’est vite relevé, tout comme Ruby Walsh, et a suivi en liberté ses camarades, passant même le dernier obstacle en tête. Il laisse beaucoup de regrets car, sans cette erreur, il se serait sûrement imposé facilement.

C’est finalement God’s Own (Oscar) qui remporte ce Melling Chase et signe là sa plus belle victoire. Le pensionnaire de Tom George, dernier en début de parcours, s’est ensuite rapproché en troisième position et avait course gagnée avant le saut du dernier obstacle. Il a biaisé sur sa droite, perdant un peu de terrain, mais s’impose sûrement devant Al Ferof (Dom Alco), deuxième, et Clarcam (Califet), troisième à neuf longueurs.

Le deuxième Gr1 de God’s Own. God’s Own restait sur une quatrième place dans le Champion Chase (Gr1) à Cheltenham. Il remporte son deuxième Gr1, lui qui avait remporté le Ryanair Novice Chase (Gr1) à Punchestown en 2014. Paddy Brennan, son jockey, a déclaré : « Je suis content d’avoir gagné pour Tom George. Ce n’est pas le cheval le plus simple. Je me suis souvent trompé avec lui et je suis content d’avoir réussi aujourd’hui. Il est mieux au printemps et il a été très bien préparé. Je n’arrive pas à croire que j’ai gagné. » God’s Own devrait désormais aller à Punchestown.

Le "FR" Al Ferof court bien pour prendre la deuxième place. Il restait sur une quatrième place dans le Ryanair Chase de Vautour. Ancien pensionnaire de Paul Nicholls, il est désormais entraîné par l’ancien assistant de l’entraîneur, Dan Skelton, qui a déclaré : « Il s’est battu comme un lion. Il a fait de son mieux et est battu par un cheval qui a trois ans de moins que lui. C’est aussi simple que cela. » À noter que le vétéran Somersby (Second Empire), quatrième à distance, va partir à la retraite à la suite de cette performance.