La surprise carlingford lough

Autres informations / 27.04.2016

La surprise carlingford lough

MEETING DE PUNCHESTOWN

PUNCHESTOWN (IE), MERCREDI

PUNCHESTOWN GOLD CUP (GR1)

La surprise Carlingford Lough

Carlingford Lough (King’s Theatre) n’était pas attendu à pareille fête dans le Punchestown Gold Cup (Gr1) et d’ailleurs, au bout de la ligne d’en face, on ne donnait pas cher de ses chances, le cheval paraissant complètement battu. Mais le représentant de J. P. McManus – le propriétaire remportant un deuxième Gr1 lors de ce meeting irlandais – s’est rapproché à la sortie du tournant final. Il a magnifiquement sauté le dernier obstacle, ce qui lui a permis de prendre l’avantage à Djakadam (Saint des Saints), lequel semblait aller au-dessus du lot à l’entrée de la ligne droite. Sur le plat, Carlingford Lough a encore accéléré pour s’imposer de quatre longueurs et demie devant Djakadam. Ce dernier semble bien devoir garder le rôle d’éternel placé des Gold Cup… Don Poli (Poliglote) est troisième. Il a joué à l’accordéon durant tout le parcours : un coup avançant, un coup rétrogradant… Dans les ultimes mètres de course, il est revenu prendre la troisième place à Cue Card (King’s Theatre), très brillant et rarement dans les bons coups. Foxrock (Flemensfirth) est cinquième à distance. Lourdement tombé à l’avant-dernier obstacle, Road to Riches (Gamut) s’est finalement relevé, souffrant d’une coupure selon les dernières informations.

Un premier Gr1 en dehors de Leopardstown. Carlingford Lough a créé une surprise en remportant ce Punchestown Gold Cup. Sur sa performance de Cheltenham, il était difficile de le voir battre des chevaux comme Cue Card, Djakadam ou Don Poli. Mais ces trois-là ont un dénominateur commun : ils ont tous aussi couru à Aintree et, depuis le début de ce meeting de Punchestown, on voit à quel point il est difficile d’enchaîner les trois grands meetings. Gagnant de l’Irish Gold Cup 2016 (Gr1), Carlingford Lough est un bon cheval, mais il est un ton en dessous des meilleurs. La fraîcheur aura payé.

Il décroche le quatrième Gr1 de sa carrière et son premier Gr1 sur un hippodrome autre que celui de Leopardstown. Ce représentant de J. P. McManus est entraîné par John Kiely. Ce dernier est âgé de soixante-dix-neuf ans et continue de monter à cheval tous les matins : il lui arrive d’ailleurs d’enfourcher Carlingford Lough à l’entraînement ! L’entraîneur a expliqué : « C’est magnifique et c’était plus facile aujourd’hui, car il n’était pas favori. Personne ne croyait en lui, au point que nous commencions aussi à douter de notre présence ici. J’aurais été ravi de prendre une place et je ne pensais pas gagner. Il est très facile à entraîner. Il faut juste le garder en forme et n’importe qui pourrait le monter. Je le fais quand j’en ai envie. Il était au top aujourd’hui. »