Le gala des courses, c’est avant tout une affaire de solidarité

Autres informations / 09.04.2016

Le gala des courses, c’est avant tout une affaire de solidarité

Le gala des courses, c’est avant tout une affaire de solidarité

Le 67e gala des courses aura lieu le mardi 10 mai, dans les Grandes Écuries de Chantilly. Depuis l’an dernier, l’association des jockeys a repris en main l’organisation de ce grand événement, qui permet de réunir la famille du galop, mais qui est avant tout une soirée caritative. Jacques Ricou, président de l’association des jockeys, le rappelle clairement : « La vocation majeure de cette soirée est de venir en aide aux jockeys qui connaissent des difficultés. Les fonds récoltés grâce à la vente aux enchères leur reviendront intégralement. Nous voulons aussi rendre hommage à tous les acteurs des courses : jockeys, propriétaires, entraîneurs, éleveurs, sans qui ce sport que nous aimons tant ne pourrait exister. C’est enfin l’occasion de se retrouver autour d’une bonne table, de faire preuve de solidarité après avoir célébré les vainqueurs de l’année passée. »

Le gala des courses est en effet l’occasion de récompenser les meilleurs professionnels de l’année écoulée. Les Cravaches d’Or sont remises aux meilleurs jockeys de plat et d’obstacle, les Cravaches d’Argent et de Bronze le sont à leurs dauphins. Le Prix de la femme jockey et l’Étrier d’Or viennent récompenser la meilleure femme jockey et le meilleur apprenti. Les Chevaux d’Or honorent quant à eux les meilleurs entraîneurs, propriétaires et éleveurs dans chacune des deux disciplines. Jacques Ricou précise : « Nous tenons aussi à organiser une soirée de prestige, et le cadre des Grandes Écuries de Chantilly correspond parfaitement à cette dimension-là. »

Une première édition qui a séduit. La première édition de ce gala nouvelle formule avait séduit l’an dernier. Jacques Ricou poursuit : « Nous nous sommes donné beaucoup de mal pour organiser le gala l’an dernier, et tous les retours que j’ai eus étaient positifs. Bien sûr, il y avait eu quelques imperfections, ce qui est plutôt normal, car nous partions d’une feuille blanche. Nous essaierons de les corriger et de proposer des nouveautés cette année. Mon rêve serait d’être obligé de refuser du monde ! Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes, et j’incite toutes les personnes qui se sentent concernées par notre cause à nous rejoindre. J’en profite pour rappeler que le montant de la participation est de 250 euros par personne, que l’on peut acheter aussi une table de 10 personnes, voire de 20 personnes si besoin. »

Plusieurs surprises attendues. Cette année, l’association a fait appel à Isabelle Sepulchre pour l’aider à organiser la soirée. Bien connue dans le monde des courses, Isabelle a monté sa société de relations publiques et d’événementiel récemment, et pour elle aussi la solidarité est le mot clé de ce gala : « Quand Thierry Gillet et Jacques Ricou m’ont contactée, j’ai dit oui tout de suite, car il s’agit de travailler pour une bonne cause, comme je l’ai fait et je continue de le faire pour JustWorld International. » Plusieurs nouveautés devraient surprendre les participants, comme nous l’a confié Isabelle Sepulchre : « Nous avons gardé une formule un peu similaire à celle de l’an passé, mais nous l’avons agrémentée de quelques nouveautés. Le cocktail sera organisé dans le musée, pour que les gens puissent découvrir tous les trésors qu’il recèle. L’idée est que l’on puisse vraiment profiter de ce site exceptionnel, qui colle si bien avec l’élégance des courses que nous souhaitons aussi honorer. La cérémonie des remises de prix sera présentée par Philippe Bouchara et, normalement, n’excédera pas une heure. Puis nous passerons au dîner dans la nef, avec la traditionnelle vente aux enchères au profit de l’association, qui sera composée de lots aussi divers que variés pour satisfaire tous les goûts. Nous les mettrons en ligne très prochainement sur le site internet de l’Association des Jockeys ainsi que sur nos réseaux sociaux. Enfin, comme l’an dernier, Ford sera le partenaire officiel de la soirée, qui est également soutenue par le PMU, Equidia et France Galop. Arqana et CavalAssur ont, eux aussi, renouvelé leur soutien à l’association. »