Le sport par le temps : qemah sort gagnante des préparatoires aux poules d’essai

Autres informations / 25.04.2016

Le sport par le temps : qemah sort gagnante des préparatoires aux poules d’essai

LE SPORT PAR LE TEMPS

Qemah sort gagnante des préparatoires aux Poules d’Essai

Trois semaines avant les traditionnelles Poules d’Essai, qui se disputeront cette année en ligne droite à Deauville, Qemah (Danehill Dancer) fait déjà partie des pouliches en vue. Les courses préparatoires, qui se sont disputées sur la ligne droite de Maisons Laffitte et sur la piste ronde de l’hippodrome de Chantilly, ont permis de dresser une hiérarchie provisoire. L’état des pistes depuis le début du printemps ainsi qu’un programme préparatoire aux "Poules" peu adapté, auront longtemps fait hésiter les professionnels. Finalement il aura fallu choisir entre "B" et Gr3, corde à gauche ou ligne droite sur un terrain plus ou moins souple…

Photo : La victoire de Qemah dans le Prix de la Grotte

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono

https://twitter.com/HorseRacingChro

Deux courses B à Maisons-Laffitte pour tester les 1.600m ligne droite. On l’a déjà constaté, les hippodromes français souffrent d’un manque d’équipement dans le domaine du tracking system. Il faut s’adapter aux temps partiels publiés par les hippodromes. Malheureusement l’hippodrome de Maisons-Laffitte n’est pas techniquement en mesure de publier les temps partiels. Seuls les temps bruts des courses sont disponibles, mais ils ne permettent pas de juger les phases d’accélération. Et lorsque vous assistez à des courses sans rythme, il ne vous reste que votre impression personnelle. Or entre les faits et les impressions, il y a un monde …

Photo : Zarak devance George Patton à Maisons-Laffitte

Zarak et George Patton répondent présent. Jusqu’alors tous deux invaincus, Zarak XX (Dubawi) et George Patton (War Front) ont nettement dominé cette course qui s’est résumée à un sprint en terrain très souple. Une encolure les sépare après 1’42’’62 de course sur les 1.600m en ligne droite. Zarak restait sur une victoire facile à 2ans en 1’50’’52, le 22 octobre 2015, sur le mile de Deauville, en terrain collant. De son côté, George Patton avait réalisé une réelle démonstration de classe le 9 août 2015, en bon terrain, sur les 1.500m en turf de Deauville. Il bouclait le parcours en 1’33’’78, sur une très bonne accélération : six cents mètres en 34’’. Cette excellente performance l’a propulsé au statut de poulain ayant le potentiel d’un cheval de Groupe. Sa victoire permet également de pouvoir situer plus précisément les moyens de Zarak. Le fait qu’il ait battu assez facilement George Patton, certainement meilleur en bon terrain, fait de lui un poulain très intéressant. Il faudra progresser et aller beaucoup plus vite pour espérer un bon classement dans la Poule d’Essai des Poulains, mais ces deux sujets semblent avoir des moyens et de la marge.

Photo : Come Alive a été impressionnante à Maisons-Laffitte

Come Alive s’impose avec brio. Le 22 octobre 2015, Come Alive XX (Dansili) a gagné un maiden sur 1.600m réservé aux femelles, à Deauville, en terrain collant, dans un temps de 1’53’’22. Ce temps brut paraît peu encourageant mais il a été réalisé au prix d’une belle accélération. La pouliche a remporté sa course de rentrée sur un schéma identique.  Elle boucle les 1.600m en 1’42’’30, un temps brut qui la positionne une longueur et demie devant Zarak. Elle devra elle aussi largement augmenter ses marques pour figurer en bon rang dans la Poule d’Essai des Pouliches.

Vingt-quatre heures plus tard à Chantilly… Sur une piste en turf en parfait état (souple 3,5 à 14 heures) les Prix de Fontainebleau et de la Grotte (Grs3) ont livré un verdict sans appel. Ces deux épreuves ont permis d’établir une première hiérarchie entre mâles et femelles de 3ans. Aidé par des leaders, les deux courses furent régulières avec une particularité assez rare : les passages des 600m, 1.000m, 1.200m puis 1.600m sont quasiment identiques.

Si on juxtapose les deux courses, Dicton (Lawman) passe le poteau des 1.200m en 1’15’’31. Il devance Qemah de près de trois longueurs. C’est dans les quatre cents derniers mètres que Qemah, grâce à son accélération, refait son retard.

Les temps sectionnés placent le Prix de la Grotte au-dessus du Prix de Fontainebleau. Qemah réalise une performance supérieure de deux longueurs et demie à Dicton.

(tableau)

Mais où s’arrêtera Dicton ? Dixième course, sixième victoire, premier succès de Groupe : Dicton fait parler son expérience et s’adapte à toutes les surfaces et à tous les hippodromes. Mais il serait réducteur de le cantonner au statut de "cheval dur" car il a montré suffisamment de qualité pour s’imposer finalement assez nettement. Il franchit la ligne en 1’38’’20 et l’emporte d’une encolure. Une valeur qui est a priori un peu juste pour tenter la Poule d’Essai des Poulains. Mais avec un cheval qui surprend à chacune de ses sorties et une génération de mâles de 3ans qui se cherche, il y a peut-être de belles places à prendre …

Photo : Dicton lors de son succès dans le Prix de Fontainebleau

Qemah fait parler sa pointe de vitesse. Meilleure pouliche entraînée en France à l’âge de 2ans, Qemah n’a pas manqué sa rentrée dans un lot qui avait rassemblé de très bonnes pouliches. Toujours placée dans le peloton, c’est dans les quatre cents derniers mètres – qu’elle franchit en 22’’25 – que Qemah impose réellement sa domination. De plus, la pensionnaire de Jean-Claude Rouget finit relâchée. Elle boucle le parcours en 1’38’’14, avec une marge de deux longueurs et demie. Elle a indiscutablement suffisamment de classe pour postuler aux premières places de la Poule d’Essai des Pouliches, mais comme les chevaux qui misent sur leur pointe de vitesse, elle aura besoin de bon terrain pour s’exprimer pleinement.

Photo : Qemah, le 20 avril à Chantilly