Les yeux tournés vers major emblem et christophe lemaire

Autres informations / 09.04.2016

Les yeux tournés vers major emblem et christophe lemaire

INTERNATIONAL

HANSHIN (JP), DIMANCHE

OKA SHO – 1.000 GUINÉES (Gr1)

Plat, 3ans, femelles, 1.600m, 213.410.000 yens

Les yeux tournés vers Major Emblem et Christophe Lemaire

Les Oka Sho – 1.000 Guinées (Gr1) ont fait le plein de partantes : elles seront dix-huit pouliches au départ du premier classique de la saison japonaise, sur 1.600m. La génération des pouliches de 3ans japonaises n’a, pour le moment, pas montré avoir le même niveau que celle des mâles, où plusieurs poulains sortent du lot : Leontes (King Kamehameha), Satono Diamond (Deep Impact) et Makahiki (Deep Impact). Chez les pouliches, un seul élément s’est particulièrement distingué : il s’agit de Major Emblem (Daiwa Major), représentante de Sunday Racing et confiée à Christophe Lemaire.

Major Emblem a été la meilleure pouliche japonaise de 2ans en 2015, ayant survolé les Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), l’équivalent de notre "Marcel Boussac". Pour sa rentrée, elle a dominé le Daily Hai Queen Cup (Gr3). Pouliche dotée de beaucoup de vitesse, elle s’annonce extrêmement difficile à battre ce dimanche et elle pourrait offrir un premier classique japonais à Christophe Lemaire. Ses rivales ont peu de chances de la devancer dans les "Guinées", mais elles pourront espérer prendre leur revanche dans le Yushun Himba – Oaks (Gr1) plus tard dans la saison, car il n’est pas écrit que Major Emblem tiendra les 2.400m.

La ligne du Tulip Sho. Les Tulip Sho (Gr3) constituent la principale préparatoire aux Oka Sho. Deux pouliches se sont distinguées dans cette épreuve : Sinhalite (Deep Impact) et Jeweler (Victoire Pisa). Sinhalite est invaincue en trois sorties et elle n’a certainement pas fini de progresser. Fille de Singhalese (Singspiel), gagnante des Del Mar Oaks (Gr1), c’est une pouliche d’avenir et elle devrait monter sur le podium, même si elle ne devrait pas, sur le papier, inquiéter Major Emblem.

Jeweler porte quant à elle un petit bout de France. C’est une fille de Baldwina (Pistolet Bleu) et descend donc d’une souche élevée par la famille Rohaut. Jeweler n’a été battue que d’un tout petit nez par Sinhalite dans les Tulip Sho. Les deux pouliches se tiennent de très près, mais Jeweler devrait être mieux sur 2.400m. Gagnante des Hochi Hai Fillies’ Revue (Gr2), Solveig (Daiwa Major) devra confirmer ce succès.