L’irlande clôture en beauté une grande saison d’obstacle

Autres informations / 25.04.2016

L’irlande clôture en beauté une grande saison d’obstacle

MEETING DE PUNCHESTOWN

PUNCHESTOWN (IE), MARDI

L’Irlande clôture en beauté une grande saison d’obstacle

La saison d’obstacle a officiellement pris fin au Royaume-Uni ce samedi, à Sandown. Une réunion forte en émotions, avec la lutte finale entre Paul Nicholls et Willie Mullins pour le titre de champion trainer, la victoire d’un Sprinter Sacré (Network) revenu au sommet dans le Celebration Chase (Gr1), et le titre de champion jockey de Richard Johnson, seize fois dauphin de Tony McCoy. C’est désormais au tour de l’Irlande d’entrer en scène, avec le meeting de Punchestown qui va clôturer en beauté une très belle saison d’obstacle outre-Manche. Sur ses terres irlandaises, Willie Mullins règne en maître et devrait affirmer sa domination dès le premier jour de ce meeting.

CHAMPION CHASE (GR1)

La revanche de Vautour

La chute de Vautour (Robin des Champs) dans le JLT Melling Chase (Gr1) à Aintree a certainement eu des conséquences sur la chasse au titre de meilleur entraîneur en Angleterre, Willie Mullins perdant là de précieuses livres qui lui auraient peut-être permis de faire la différence. Un temps envisagé dans le Celebration Chase, Vautour est finalement au départ du Punchestown Champion Chase (Gr1). Une chose est quasi certaine : s’il reste debout, il doit s’imposer, tant il est au-dessus de ses adversaires. Vautour est un champion et il devrait finir sa saison en beauté en remportant ce Gr1. Il est raccourci, revenant sur 3.200m, mais la distance est totalement dans ses cordes. Difficile de l’imaginer battu, sauf par lui-même.

Photo : Vautour à Cheltenham

Special Tiara peut encore prendre une place. Troisième du Queen Mother Champion Chase (Gr1) derrière Sprinter Sacré et Un de Sceaux (Denham Red), qui ne sont pas les premiers venus, Special Tiara (Kayf Tara) a sa place à l’arrivée de ce Champion Chase de Punchestown. En valeur pure, il est en dessous d’un cheval comme Vautour, et si ce dernier reste debout, il ne devrait pas l’inquiéter. Mais sa place est sur le podium. God’s Own (Oscar) reste sur une victoire dans le JLT Melling Chase. Si Vautour n’était pas tombé, il n’y aurait pas eu match. God’s Own est un bon cheval, mais il n’est pas simple. En théorie, il doit être dans les trois premiers. Ce sera compliqué pour Simonsig (Fair Mix). C’est un très bon cheval, mais il n’est plus tout jeune. Il n’a pas couru depuis novembre 2015, sa seule sortie de sa saison qui était aussi une rentrée après deux ans et demi d’absence. Ce sera un peu juste face à une telle opposition, même si Nicky Henderson a démontré savoir ramener des "vieux" chevaux au top.

 

Photo : Special Tiara

HERALD CHAMPION NOVICE HURDLE (GR1)

Yorkhill : Cheltenham, Aintree… Punchestown ?

Il n’est jamais facile de s’imposer à Cheltenham, puis à Aintree et Punchestown. C’est le pari que va tenter de relever Yorkhill (Presenting) dans ce Herald Champion Novice Hurdle (Gr1). Le pensionnaire de Willie Mullins est un cheval peu commun. Invaincu dans les bumpers, il a confirmé en remportant quatre succès en quatre sorties sur les claies, y compris le Neptune Investment Management Novices’ Hurdle (Gr1) de Cheltenham, puis le Mersey Novices’ Hurdle (Gr1) d’Aintree. Yorkhill n’est pas un cheval facile : il peut se montrer tendu et il faut le gérer, mais sa qualité est telle qu’il peut se sortir de ce handicap. En théorie, Yorkhill doit remporter ce Herald Champion Chase.

Photo : Yorkhill

Petit Mouchoir en opposition. L’opposition directe à Yorkhill est l’autre pensionnaire de Willie Mullins, Petit Mouchoir (Al Namix). Il s’agira de sa sixième sortie de la saison et il vient d’avoir un vrai combat à Aintree dans le Top Novices’ Hurdle (Gr1), où il a été battu de peu par le bon Buveur d’Air (Crillon). En cette fin de saison, la fraîcheur est un atout et Petit Mouchoir pourrait manquer d’un petit quelque chose, mais sa place est sur le podium, d’autant plus que, à part Yorkhill, le lot est largement dans ses cordes.

Cinquième du Supreme Novices’ Hurdle (Gr1) survolé par Altior (High Chaparral), Charbel (Iffraaj) a ensuite fait l’impasse sur Aintree et revient à Punchestown. Il peut prendre une place, tout comme Ball d’Arc (Network), cependant "barré" pour la victoire. Nicky Henderson tente un pari avec Brain Power (Kalanisi), qui reste sur une victoire dans un novices’ hurdle. Le cheval devrait viser une petite place, ayant été auparavant battu par Charbel – qui l’avait laissé à onze longueurs – à Musselburgh. Le lot étant peu fourni, il devrait prendre un chèque.

Photo : Petit Mouchoir en tête

GROWISE CHAMPION NOVICE CHASE (GR1)

L’attraction Rule the World

La présence de Rule the World (Sulamani) donne un aspect particulier à ce Growise Champion Novice Chase (Gr1). En effet, il est rare de voir le gagnant du Grand National de Liverpool (Gr3) au départ d’un Novice Chase ! Rappelons que Rule the World ouvrait son palmarès sur le steeple sur les obstacles si particuliers du Grand National et il lui faudra confirmer sur des fences classiques ce mardi. Le représentant de Gigginstown est un bon cheval, mais ce ne sera pas facile.

Photo : Rule the World

Outlander, l’autre atout Gigginstown. Il faudra compter sur Outlander (Stowaway) dans ce Champion Novice Chase (Gr1). Le pensionnaire de Willie Mullins porte aussi les couleurs de Gigginstown. Il est tombé dans le JLT Novices’ Chase (Gr1) alors qu’il n’était pas encore battu. Il a déjà bien fait à Punchestown et c’est un candidat au podium. Il retrouvera Zabana (Halling), qu’il avait bousculé lors du second départ du JLT Novices’ Chase, faisant de fait tomber le jockey de ce dernier, Davy Russell. Zabana se présente en quête de revanche, mais il s’annonce "barré" pour la victoire. Une place est dans ses cordes.

Photo : Rule the World