Almanzor en toute logique et sans émotion

Autres informations / 11.05.2016

Almanzor en toute logique et sans émotion

CHANTILLY, MARDI

PRIX DE GUICHE (GR3)

Almanzor en toute logique et sans émotion

Almanzor (Wootton Bassett) était le cheval de la course dans ce Prix de Guiche (Gr3). Il a pris ses responsabilités dans ce Groupe à quatre partants, se plaçant rapidement en tête. Sans jamais quitter cette position, il s’est imposé avec de la marge, sans être inquiété et avec des ressources. Avec ce succès, Almanzor se place donc comme un candidat pour le prochain Prix du Jockey Club (Gr1) où il sera donc rallongé de trois cents mètres.

Techniquement, ce Prix de Guiche n’a pas appris grand chose que l’on ne savait déjà. Cette épreuve a permis à Almanzor – qui a changé d’objectif avec son compagnon d’entraînement Zelzal XX (Sea the Stars) – de gagner son premier Groupe et de passer un nouveau test sur la piste de Chantilly après sa troisième place du Prix de Fontainebleau (Gr3) pour sa rentrée. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget, a pour sa part indiqué après la course : « Nous avons décalé le programme d’Almanzor, Zelzal allant sur la Poule d’Essai. Bien nous en a pris, car désormais Almanzor est gagnant de Groupe. Il ira donc sur le "Jockey Club" avec une chance. Il finit avec des ressources, sans avoir été poussé à fond par Christophe Soumillon pour s’imposer. Ici, c’était le cheval de la course. Dans ce cas, autant aller de l’avant pour éviter une fausse course dans ce contexte avec quatre partants. »

Un premier Groupe pour Wootton Bassett

Propriété d’Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand, Almanzor est un fils de Wootton Bassett, étalon au haras d’Etreham. Almanzor apporte un premier succès de Groupe à son père, dont les premiers produits ont 3ans. Almanzor a également été élevé au haras d’Etreham. Sa mère, Darkova (Maria’s Mon), a une 2ans par Wootton Bassett, qui appartient également à Antonio Caro et Gérard Augustin-Normand et est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. Elle a aussi un yearling mâle par Falco et une foal par Wootton Bassett.

Gardol City poursuit sa marche en avant. Récent lauréat d’un handicap Quinté Plus pour 3ans, Gardol City (Elusive City) a, sur sa lancée, couru ce Prix de Guiche. Après avoir attendu en troisième position, il est venu comme pour prendre la deuxième place. Mais Floodlight (Medaglia d’Oro), très froid, s’est bien relancé pour finir et finalement se classer deuxième – à distance du lauréat – devant Gardol City. Entraîneur de ce dernier, Alessandro Botti nous a raconté : « Dans la ligne droite, Gardol City a tout tenté pour prendre la deuxième place, au risque de perdre le second accessit. C’est une bonne performance. Le cheval progresse, lui qui débutait en compétition sur le gazon. Sa prochaine sortie devrait avoir lieu dans le Prix Matchem, une Listed à Maisons-Laffitte, le 30 mai. »

La famille de Darjina. Élevé par le haras d’Etreham, Almanzor a été cédé pour la somme de 100.000 euros à Jean-Claude Rouget, aux ventes d’août d'Arqana. Il est le fils de Wootton Bassett et de Darkova (Maria’s Mon), restée inédite. Darkova est une fille de Darkara (Halling), gagnante du Prix des Tourelles (L), et la sœur de Darinska (Zilzal), troisième du Prix de Royaumont (Gr3). Darinska est la génitrice de la championne Darjina (Zamindar), lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix d’Astarté et du Prix du Moulin de Longchamp (Grs1). Il s’agit de la famille de Darsi, vainqueur du Prix du Jockey Club (Gr1) 2006.

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/ALMANZOR.pdf

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 53’’20

1.000m à 600m : 26’’30

600m à 400m : 12’’40

400m à 200m : 11’’40

200m à l’arrivée : 11’’68

Temps total : 1’53’’98