Asperata corrige le tir

Autres informations / 04.05.2016

Asperata corrige le tir

ENGHIEN-SOISY, MARDI

PRIX DE MENTON

Asperata corrige le tir

Passée à côté de ses débuts dans le Prix Auricula à Auteuil, Asperata (Zoffany) a corrigé le tir dans le Prix de Menton, ce mardi à Enghien. La pouliche de l’Écurie des Charmes a créé une énorme surprise en s’imposant à la cote de 80/1. Toujours derrière les animatrices, elle a accéléré entre les deux dernières haies. Sur le plat, elle a pris facilement le meilleur pour l’emporter de quatre longueurs devant une autre outsider, l’AQPS Décadance (Pirateer), proposée à 102/1. Divine d’Ainay (Martaline) a bien conclu pour s’assurer la troisième place. « Nous n’étions pas très confiants aujourd’hui, nous a dit Carlos Lerner, entraîneur d’Asperata, avec son fils Yann. Lors de sa première course, elle avait sauté à la perfection, mais elle s’était étouffée à la fin. Ce mardi, nous l’avons munie d’un attache langue et elle était plus relax. Quand son jockey lui a demandé d’accélérer, elle a bien répondu. Nous espérons qu’elle va continuer dans cette voie. »

Une famille maternelle allemande. Élevée par le haras de Beauvoir, dont la casaque a brillé à Auteuil ce printemps avec Middle (Smadoun) et Mastermix XX (Al Namix), Asperata provient d’une famille maternelle allemande du Gestüt Schlenderhan. Elle est la fille de Zoffany et d’Akazie (Tiger Hill), double gagnante en Allemagne. Elle est aussi la sœur d’Ayacucho (Alfred Nobel), lauréat sur le steeple de Nîmes. Asperata est la nièce d’Aviso (Tertullian), vainqueur des German 2.000 Guineas (Gr2).