Beyond apollo doit encore apprendre

Autres informations / 26.05.2016

Beyond apollo doit encore apprendre

COMPIÈGNE, JEUDI

PRIX DE LONGUEIL ANNEL (D)

Beyond Apollo doit encore apprendre

Le Prix de Longueil Annel (D) s’est terminé par une vive lutte entre Beyond Apollo (Sea the Stars) et le favori, The Golden Boy (Myboycharlie). Au passage du poteau, le premier nommé a réussi à prendre un nez sur son rival. Représentant de la famille Niarchos, Beyond Apollo avait débuté par une deuxième place à Chantilly, le 6 mai. Ce jour-là, il avait eu du mal à se montrer très volontaire dans la phase finale. Raison pour laquelle son entourage l’a muni cette fois d’œillères australiennes. Malgré cela, Beyond Apollo a louvoyé dans la phase finale, tout en réussissant à passer le poteau en tête, ouvrant ainsi son palmarès. Entraîné par Pascal Bary, Beyond Apollo était monté par le premier jockey de la casaque, Stéphane Pasquier, qui a indiqué au micro d’Equidia : « C’est un cheval qui possède de gros moyens, c’est certain. Mais nous devons encore faire des réglages avec lui. Comme beaucoup de membres de sa famille, il n’est pas très volontaire. Les œillères australiennes ne lui ont donc pas fait de mal. Quand nous l’aurons bien réglé, Beyond Apollo peut devenir un cheval très performant à bon niveau. C’est dommage de voir un cheval avec autant de potentiel gagner de si peu. »

Le propre frère de Night of Light XX. Élevé par la famille Niarchos, Beyond Apollo est un fils de Celestial Lagoon (Sunday Silence), troisième du Prix Herod (L). Au haras, cette dernière a produit Night of Light XX (Sea the Stars), gagnante du Prix Volterra (L) et également deuxième des Prix Miesque et d’Aumale (Grs3). Celestial Lagoon est aussi la mère de Maria Gabriella (Rock of Gibraltar), gagnante du Prix des Lilas (L) et placée de Groupe. La troisième mère de Beyond Apollo est Mystery Rays (Nijinsky), double gagnante de Gr3 sur plus de 2.000m