Blue dragon vs un de sceaux : un drôle de match en perspective

Autres informations / 18.05.2016

Blue dragon vs un de sceaux : un drôle de match en perspective

PRIX LA BARKA (GR2)

Blue Dragon vs Un de Sceaux : un drôle de match en perspective

Dès le samedi, on s’attend à du très grand sport, avec notamment le Prix La Barka (Gr2). Ils sont douze chevaux à avoir été déclarés forfait dans cette dernière préparatoire à la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Parmi les défections notables, on peut souligner celle de Kotkikova XX (Martaline), vendue en Angleterre, et d’Hippomène (Dream Well). Blue Dragon XX (Califet) est resté engagé et pourrait affronter le champion français entraîné en Irlande, Un de Sceaux (Denham Red), jamais testé au-delà de 3.900m. Un beau match en perspective. Bosseur (Coastal Path) devrait être de la partie, de même que Le Grand Lucé (Dream Well), qui revient en forme. Sept concurrents engagés sur quatorze viennent d’Angleterre et d’Irlande. Ils devraient tous courir.

Le Prix La Barka pourrait servir de support à la course événement

Le Prix La Barka servira de course support à l'événement si quatorze chevaux sont confirmés partants à la clôture définitive de jeudi à 10 h 30. Dans le cas contraire, le Prix Pot d'Or (handicap 5ans et au-dessus) sera retenu comme support événement avec sept allocations (dotation de 66.000 euros). L'ordre des courses sera validé à la clôture des partants définitifs.

Le propriétaire d’Un de Sceaux évoque les chances de son cheval

Le champion AQPS Un de Sceaux (Denham Red) est invaincu en deux sorties sur les obstacles en France. Il a gagné les Prix Léon Rambaud (Gr2) et Hypothèse (Gr3) 2014. Cette saison, il n’a pas pu trouver son terrain de prédilection en Angleterre et en Irlande. Son propriétaire, Edward O’Connell, a analysé ses chances dans le Prix La Barka (Gr2), ce samedi à Auteuil : « Un de Sceaux va avoir son terrain, qu’il n’a pas eu à Cheltenham et Sandown. Mais nous ne savons pas s’il tiendra la distance de 4.300m. S’il fait la distance, il aura de belles options la saison prochaine. Je pense qu’il tiendra. Il est moins brillant désormais. Les haies françaises sont comme des petits fences et cela lui convient bien. Le lot de ce Gr2 est très relevé, avec Simonsig au départ. Mais si le terrain est souple, Un de Sceaux peut être difficile à rattraper. »