Bolting, à la usain bolt

Autres informations / 09.05.2016

Bolting, à la usain bolt

CHANTILLY, LUNDI

PRIX DU PONT NEUF (L)

Bolting, à la Usain Bolt

Encore dernier à la sortie du tournant, Bolting (War Front) a effectué une "drôle" de ligne droite pour venir s’imposer au passage du poteau dans le Prix du Pont Neuf (L). Le poulain de la famille Niarchos a passé le peloton en revue, complètement à l’extérieur, et il est venu ajuster King Malpic (King’s Best), qui semblait avoir fait le plus difficile. La performance de Bolting est d’autant plus impressionnante que le poulain effectuait sa rentrée, contrairement à la majorité de ses adversaires du jour. Il débutait aussi pour l’entraînement de Francis-Henri Graffard, après avoir commencé sa carrière chez Jonathan Pease, pour lequel il a été l’un des derniers gagnants. Alan Cooper, le manager de l’écurie, nous a dit : « Nous voulions le voir attendre et finir comme il l’a fait. Il a beaucoup plu à Thierry Jarnet. Jonathan Pease nous a toujours dit qu’il avait beaucoup de moyens. Dans le Prix Robert Papin (Gr2), il s’était un peu écarté du peloton. Il y avait quelque chose qui le gênait et nous avons trouvé quoi. Nous allons réfléchir à la suite de son programme. Je pense que les 1.400m lui conviennent bien, et les Jersey Stakes (Gr3) à Royal Ascot sont une possibilité. » Bolting avait gagné sur cette piste pour ses débuts à 2ans, avant de décevoir ensuite dans le Prix Robert Papin (Gr2). Il s’était racheté en s’imposant sur la P.S.F. de Chantilly en fin d’année.

King Malpic, deuxième de Dicton (Lawman) lors de sa dernière sortie, a semblé avoir la course à sa merci à deux cents mètres du but. Après avoir galopé derrière le groupe de tête, le gris semblait faire un canter, et il n’est battu tout à la fin que par un très bon cheval.

Dhevanafushi rassure. Dhevanafushi (Kendargent) a, comme Bolting, très bien conclu, après avoir patienté à l’arrière-garde. Le poulain d’Henri-Alex Pantall n’a cessé de gagner du terrain, et donne l’impression de pouvoir aller sur plus long. Ludovic Gadbin, l’assistant d’Henri-Alex Pantall, nous a confié : « Il court très bien. Il s'est montré bien détendu et le fait d’attendre lui a certainement donné un peu de moral. Il avait besoin de nous rassurer suite à sa dernière contre-performance. Nous n'avons pas encore d'idée concernant ses futures compétitions. Nous allons en premier lieu juger son état lorsqu'il va rentrer, puis nous étudierons le programme. Aujourd'hui, il donne l'impression qu'il pourra aller sur plus long. C'est le frère de Rangali, donc nous nous étions mis en tête qu'il avait surtout de la vitesse. Il est un peu plus maniable que Rangali et il a sûrement encore de la marge. »

Une grande souche Niarchos. Bolting appartient à l’une des plus belles familles Niarchos, celle de Coup de Génie (Mr Prospector), la troisième mère du poulain. Beta Leo (A P Indy), sa mère, avait gagné pour ses débuts. Denebola (Storm Cat), sa deuxième mère, avait fait beaucoup mieux, puisqu’elle a remporté le Prix Marcel Boussac (Gr1). Coup de Génie a aussi gagné au niveau Gr1, et ce n’est autre qu’une sœur d’Exit to Nowhere, Machiavellian, et Hydro Calido.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 25’’40

De 1.000m à 600m : 23’’42

De 600m à 400m : 12’’02

De 400m à 200m : 12’’21

De 200m à l’arrivée : 11’’39

Temps total : 1’24’’44