Breeze up arqana : la vente de tous les records

Autres informations / 14.05.2016

Breeze up arqana : la vente de tous les records

Breeze up Arqana : la vente de tous les records

Le catalogue 2016 de la breeze up Arqana, organisée cette année à Deauville en prélude d’un long et beau week-end de courses, s’annonçait particulièrement fort. Les résultats ont largement confirmé cette prédiction. La vente a enregistré de nouveaux records. Celui du top price, qui s’est élevé à 800.000 euros pour une fille de Frankel, adjugée à Nicolas de Watrigant pour Al Shaqab Racing et présentée par Grove Stud, mais aussi celui du chiffre d’affaires, qui dépasse la barre des 10 millions d’euros (à 10.345.000 euros). C’est deux millions de plus que le niveau atteint l’an passé, et qui constituait déjà un record. Quant au top price, le plus haut prix atteint par cette vente s’élevait à 750.000 euros, en 2014, pour un fils d’Invincible Spirit, également vendu par Grove Stud et acheté par Nicolas de Watrigant !

Les deux "top" pour des pouliches. Six lots ont atteint ou dépassé la barre des 300.000 euros, et trois d’entre eux sont des femelles, ce qui n’est pas habituel pour ce type de ventes. Le deuxième top price a aussi été réalisé par une pouliche, fille de Redoute’s Choice, dont elle appartient à la première production européenne. Présentée par Oaks Farm Stables, elle a été adjugée à Stephen Hillen. Pour la première fois également, le prix moyen passe le cap des 100.000 euros et le passe nettement puisqu’il s’établit à 112.446 €, soit 22 % de plus que le score de l’an passé, qui était déjà le plus haut de l’histoire de cette vente. Le prix médian suit la tendance et progresse de 14 %, à 68.500 euros. Enfin, le taux de vendus à 80 % (un autre record !) témoigne de la forte activité qui a animé la vente du premier au dernier lot (tous deux achetés par Anthony Stroud).

Charlie Gordon-Watson a largement dominé le palmarès des acheteurs, avec huit lots achetés pour un total de 1.725.000 euros, suivi par Stephen Hillen et Nicolas de Watrigant. Côté vendeurs, c’est beaucoup plus serré, et les trois premiers se tiennent à quelques euros près : Grove Stud, The Channel Consignment et Mocklershill ont chacun vendu pour un total d’environ 1,5 million d’euros.

Éric Hoyeau, PDG d’Arqana, a déclaré : « C’est une grande satisfaction pour nous de franchir le cap des 10 millions d’euros, et celui des 100.000 euros pour le prix moyen. Le taux de vendus de 80 % témoigne de la diversité des acheteurs. C’était un pari d’organiser cette vente à Deauville. À Saint-Cloud, la piste était réputée, mais à Deauville, nous savions que nous aurions un confort supplémentaire, pour les inspections notamment. La synergie avec un beau week-end de courses a parfaitement fonctionné. Nous devons remercier les vendeurs et les pinhookers qui ont pris des risques et sont récompensés. Nous remercions aussi l’équipe du centre d’entraînement de Deauville et les entraîneurs locaux qui ont joué le jeu. »