Breeze up osarus : les faits marquants

Autres informations / 04.05.2016

Breeze up osarus : les faits marquants

LES FAITS MARQUANTS

Un fils de Wootton Bassett en haut de l’affiche

#18      M        Wootton Bassett & Haut la Main, par Beat Hollow        60.000 €

            Acheteur : Christophe Ferland

            Vendeur : Haras du Saubouas

Beau poulain bai foncé avec beaucoup de chic, ce fils de Wootton Bassett a vite fait monter les enchères. Le marteau est finalement tombé à 60.000 euros, et c’est l’entraîneur local Christopher Ferland qui a signé le bon. Le 2ans, né tardivement (le 31 mai), est le premier produit de sa mère, Haut la Main (Beat Hollow), gagnante à 2ans et sœur de Biens Nanti (Montjeu), lauréat du Prix de Courcelles (L). Il était présenté par le haras du Saubouas, qui l’avait acheté 38.000 euros chez Arqana, en octobre dernier.

Christophe Ferland nous a dit à son sujet : « C’est un beau poulain, qui a réalisé un canter assez satisfaisant. Je l’avais vu au haras et il a bien évolué entre ma visite et la vente. Je pense qu’il sera apte à courir au second semestre. Il est issu d’une famille maternelle sérieuse. Quant à son père, j’entraîne déjà l’une de ses filles, Weldra, qui a été quatrième du Prix Rose de Mai (L). Je l’ai acheté pour l’un de mes plus anciens clients. »

Encore le haras du Saubouas…

#40      F         Orpen & Mafasina, par Orientate  60.000 €

            Acheteur : Mousquetaire Invest.

            Vendeur : Haras du Saubouas

Jolie pouliche, assez signée par son père, Orpen, le lot 40 est une sœur de Kasina (Excellent Art), qui a gagné la Coupe des Pouliches à Toulouse, à 2ans, et s'est classée quatrième du Prix Delahante (L). Elle avait été achetée 22.000 euros, yearling, à Arqana, en octobre dernier. Ce mardi, elle a fait grimper les enchères jusqu’à 60.000 euros. Et c’est un homme qui la connaît bien qui a signé le bon. Paul Basquin l’a en effet achetée pour un client du Saubouas. Il nous a dit : « C’est une pouliche que nous avons toujours beaucoup aimée. Elle a un très bon dossier vétérinaire et devrait pouvoir débuter au second semestre. Elle va aller à l’entraînement chez François Rohaut. Nous étions au maximum de notre budget. »

Saint-Arnoult et MAB Agency, l’histoire continue

#41      M        Medecis & Mamusella, par Invincible Spirit         52.000 €

            Acheteur : MAB Agency

            Vendeur : Haras de Saint-Arnoult

Présenté par le haras de Saint-Arnoult, ce fils de Medecis a tapé dans l’œil de Marc-Antoine Berghgracht, qui est monté jusqu’à 52.000 euros pour se le faire adjuger. Le poulain est le premier produit de sa mère, une fille d’Invincible Spirit qui n’a couru que trois fois, mais qui est une sœur de Saphira’s Fire (Cape Cross), lauréate des Pretty Polly Stakes (L), et mère de Most Beautiful (Canford Cliffs), gagnante des Grangecon Stud Stakes (Gr3) l’an dernier. Le courtier nous a dit : « C’est un magnifique poulain, que nous avions vu au haras. Je l’ai acheté pour Galileo Racing, et il devrait aller à l’entraînement chez Henri-François Devin. Il semble assez précoce et nous avons été chanceux avec nos achats chez Larissa Kneip. Medecis fait régulièrement de vrais chevaux de course. » Le poulain avait été acheté yearling, pour 28.000 euros, par ITS chez Arqana, à la vente v.2, alors qu’il était présenté par le haras de Grandcamp. 

Alain Chopard, sur tous les fronts

#95      F         Exceed and Excel & Banderille, par Red Ransom          52.000 €

            Acheteur : Alain Chopard

            Vendeur : Haras du Saubouas

On le connaît bien comme éleveur, propriétaire et même entraîneur, mais c’est sa casquette de courtier qu’Alain Chopard a endossée pour acquérir le lot 95, une pouliche d’Exceed and Excel (la seule du catalogue), pour la somme de 52.000 euros. Présentée par le haras du Saubouas, la pouliche est issue de la famille maternelle de Buenos Dias (Peintre Célèbre), gagnant du Grand Prix de Clairefontaine (L), mais aussi du champion australien Might and Power, ainsi que de la lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches Beauty Parlour XX (Deep Impact). Alain Chopard nous a dit : « Je l’ai achetée pour un client. Elle va rester en France mais j'ignore quelle personne l'entraînera. C’est une jolie pouliche, avec un beau papier, qu’il faudra sans doute attendre un peu. » Plus tard, nous avons appris que la pouliche avait été achetée par Dominique Pelat, Robin Losfeld et Fabrice Vermeulen, qui l’entraînera.

Le retour en grâce de Myboycharlie

#25      M        Myboycharlie & All in Order, par Kingmambo   45.000 € (amiable)

            Acheteur : Mandore International Agency

            Vendeur : Yann Creff

Supplément au catalogue et présenté par Yann Creff, le lot 25 est un fils de Myboycharlie et d’All in Order (Kingmambo), une fille de la gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) Rose Gypsy (Green Desert). Il s’agit du quatrième produit de la jument, qui a déjà donné Granada (Beat Hollow), victorieuse dans un handicap à Nancy. La transaction s’est effectuée à l’amiable et c’est Nicolas de Watrigant (Mandore International Agency) qui l’a acheté pour 45.000 euros. Le courtier nous a dit : « Pour moi, c’était le plus beau poulain de la vente, et il est issu d’un étalon en forme en ce moment ! Il a réalisé un très bon "breeze" ce matin. Je l’ai acheté pour un nouveau client qatari qui a déjà acquis auprès de nous Arguia, lauréate par la suite au Qatar. Il a donc eu envie de réinvestir. » Ce poulain avait été acheté 16.000 euros par Damien de Watrigant chez Arqana, en octobre dernier, alors qu’il était présenté par le haras de Manneville.

De nouveaux investisseurs pour Nicolas Bellanger

#57      M        Elusive City & Party Lover, par Tobougg            45.000 €

            Acheteur : Nicolas Bellanger

            Vendeur : Yann Creff

Ce fils d’Elusive City, présenté par Yann Creff, est un neveu de la très bonne Zagora (Green Tune), gagnante de deux Grs1 aux États-Unis. Sa mère, Party Lover (Tobougg), avait aussi montré une certaine qualité, puisqu’elle avait gagné le Prix de la Chapelle-en-Serval (B) à Chantilly. Nicolas Bellanger est monté jusqu’à 45.000 euros pour l’acheter. Le jeune entraîneur nous a dit : « Je l’ai acheté pour de nouveaux clients, d’origine russe, et il s’agit de leurs premiers achats de chevaux de course. Ils souhaitent avoir des chevaux pour courir rapidement, donc le profil de cette vente nous correspondait bien. Ce poulain a tout pour faire un 2ans sympa. Il est déjà bien soudé et s’est comporté de façon professionnelle. Elusive City n’a plus rien à prouver. C’est un poulain avec du chic et une robe flatteuse. » Nicolas Bellanger est installé à Chazey-sur-Ain depuis un an et demi, et il a actuellement dix-huit chevaux sous son entraînement.

#11      F         Rajsaman & Farwana, par Sinndar          40.000 €

            Acheteur : Nicolas Bellanger

            Vendeur : Haras du Saubouas

Fille de Rajsaman, dont les premiers produits sont âgés de 2ans, et sœur de Fanfaron (Falco), troisième du Prix Roland de Chambure (L), cette pouliche présentée par le haras du Saubouas va également rejoindre les boxes de Nicolas Bellanger. Après une bataille avec Tony Forde notamment, le professionnel a eu le dernier mot à 40.000 euros. Il nous a expliqué : « Il s’agit d’une jolie pouliche, qui s’est bien présentée ce matin, et qui semble apte à débuter à 2ans. Elle est issue d’une bonne famille, et si nous parvenons à lui faire gagner une course, elle pourra aussi faire une poulinière intéressante. Je l’ai également achetée pour mes nouveaux clients russes. » La deuxième mère de cette pouliche n’est autre qu’une propre sœur de Fracassant, Alpine Rose, Fragrant Mix et Fascinating Mix. Il s’agit donc d’une grande famille Lagardère ayant donné une multitude de gagnants de Groupe (et de top prices aux ventes, via les produits d’Alpine Rose !). Cette pouliche avait été achetée 27.000 euros à la vente de yearlings Osarus de La Teste, en septembre dernier.

Hurricane Cat, toujours populaire à La Teste

#104    F         Hurricane Cat & Cambarca, par Aussie Rules    40.000 €

            Acheteur : Mousquetaire Invest.

            Vendeur : Haras du Saubouas

Premier produit de Cambarca (Aussie Rules), gagnante et sœur de Swedish Shave (Midyan), lauréat du Prix de Ris-Orangis (Gr3), cette pouliche est une fille d'Hurricane Cat, qui s’est distingué notamment via Hurricane cette année. Elle était présentée par le haras du Saubouas, et Paul Basquin a signé lui-même le bon à 40.000 euros. Il nous a expliqué : « Je l’ai achetée pour un client du Saubouas. C’est une pouliche que nous aimons beaucoup, qui avait fait un bon "breeze" et qui a un bon dossier vétérinaire. Nous l’avions achetée ici en septembre pour 20.000 euros, donc les 40.000 euros correspondent à son prix de revient. Nous ne savons pas encore par qui elle sera entraînée. »

La sœur de Shades of Grey pour ITS

#102    F         Myboycharlie & Bocarosa, par Linamix   35.000 €

            Acheteur : ITS

            Vendeur : Yann Creff

Cette pouliche par l’étalon en forme du moment, Myboycharlie, est une sœur de Shades of Grey (Kendargent), vendue aux États-Unis après son succès dans un maiden à Marseille l’an dernier. Elle portait les couleurs d’ITS Racing et c’est aussi Sébastien Le Forban qui a signé le bon. Le courtier nous a dit : « Elle ressemble assez à sa sœur, et nous allons essayer de reproduire la même histoire. Elle ira à l’entraînement chez Jérôme Reynier. » La pouliche était présentée par Yann Creff, et avait été achetée seulement 5.000 euros par Guy Petit en février 2015, chez Arqana.

Une fille de Kibaar pour Marc-Antoine Berghgracht

#28      F         Canford Cliffs & Kibaar, par Red Ransom         32.000 euros

            Acheteur : MAB Agency

            Vendeur : Écurie des Noës

Seule pouliche de Canford Cliffs inscrite au catalogue, le lot 28, présentée par l’écurie des Noës, a atteint les 32.000 euros. Il s’agit d’une fille de Kibaar (Red Ransom), notamment lauréate de deux bonnes courses à conditions en région parisienne, quand elle était entraînée par John Hammond, pour les couleurs d'Hamdan Al Maktoum. Le premier produit de la jument, Kiyouno (Siyouni), s’était classé troisième en débutant du Prix du Premier Pas (F). Cette pouliche est son deuxième produit et Marc-Antoine Berghgracht en est l'acquéreur.