Cash machine n’en restera pas là

Autres informations / 16.05.2016

Cash machine n’en restera pas là

AUTEUIL, SAMEDI

PRIX LA VEINE

Cash Machine n’en restera pas là

Class Conti XX (Poliglote) était l’attraction de ce Prix La Veine. Le frère du champion Silviniaco Conti (Dom Alco) effectuait ses débuts en steeple dans cette course. Mais il s’est montré fautif à plusieurs reprises, notamment au premier passage de l’oxer. Dans la ligne droite, il n’a pu inquiéter les trois premiers, se classant quatrième. Il doit être revu car il vaut beaucoup mieux que cela. Mais cela n’enlève rien au mérite du lauréat, l’AQPS Cash Machine (Al Namix). Le poulain de Magalen Bryant et de l’écurie Mirande est un cheval de classe, qui a signé sa première victoire en obstacle ce samedi. Doué en haies et en steeple, il a de l’avenir. Détendu à l’arrière-garde par son jockey, David Cottin, il a fait mouvement après la rivière du huit. En dépit d’une petite faute à l’oxer, Cash Machine a prolongé son effort pour aborder le tournant final en tête. Dans la ligne droite, il a maintenu La Symphonie (Martaline) et Galop Marin (Black Sam Bellamy), qui va s’épanouir sur de plus gros parcours, à distance respectable pour l’emporter nettement. « Aujourd’hui, Cash Machine a confirmé ce que l’on pensait de lui, nous a dit son entraîneur, Anne-Sophie Pacault. Il affrontait un lot qui n’était pas mauvais du tout et il l’a bien fait. Nous savons maintenant qu’il fait bien le steeple aussi. Je suis très fière de gagner pour cette casaque qui est associée au haras de Mirande. »

Le neveu de Lord Carmont, Toutancarmont et Amirande. Élevé par le haras de Mirande, Cash Machine est un fils d’Al Namix et de Nasseseuse (Assessor), une jument inédite, mère de Télénomie (Bernebeau), troisième du Prix Hopper (Listed à l’époque), de Vlad (Al Namix) et Uniment (Goldneyev), deux autres vainqueurs. Cash Machine est donc le neveu des champions Lord Carmont (Goldneyev), lauréat des Prix Murat (Gr2), Héros XII (Gr3) et Montgomery (Gr3), deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) et deux fois troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1), Toutancarmont (Al Namix), vainqueur de l’Anjou-Loire Challenge (L) et triple lauréat du Grand Cross de Fontainebleau, et d’Amirande (Astarabad), gagnant du Prix Lutteur III (L) et deuxième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3).