Cloth of stars éteint quelques ambitions et affirme les siennes

Autres informations / 08.05.2016

Cloth of stars éteint quelques ambitions et affirme les siennes

Cloth of Stars éteint quelques ambitions et affirme les siennes

SAINT-CLOUD, DIMANCHE. PRIX GREFFULHE (Gr2). Manager de Godolphin, John Ferguson n’était pas venu à Saint-Cloud dimanche juste pour le plaisir de recevoir le trophée du Prix Greffulhe (Gr2). Sa présence indiquait que quelque chose pouvait se passer si Cloth of Stars (Sea the Stars) s’imposait avec de la marge. C’est bien le cas, puisque après le succès du poulain, John Ferguson a indiqué : « Cloth of Stars gagne grâce à une très belle accélération. Désormais, deux options s’offrent à lui. Soit il se dirige vers le Prix du Jockey Club ; soit nous le supplémentons dans le Derby d’Epsom. J’avais vraiment envie de venir le voir et je trouve que le cheval a grandi par rapport à l’an dernier ». A priori, vu les mots employés par John Ferguson et la satisfaction qu’il affichait, le Derby d’Epsom tient vraiment la corde, sachant que Godolphin n’est pas réticent à payer 75.000 livres de supplémentation.

Cloth of Stars loin devant. Cloth of Stars a été monté en grande confiance par Mickaël Barzalona. Attentiste, le duo est venu en une fois dès l’entrée de la ligne droite. Cloth of Stars a ensuite pris facilement l’avantage sur le rentrant Robin of Navan (American Post) qu’il a relégué à deux longueurs et demie.

Cloth of Stars devient au fil des courses plus facile à utiliser dans un parcours et il faut reconnaître qu’il a progressé entre 2ans et 3ans – ce qui est logique pour un fils de Sea the Stars. Il est invaincu cette année, puisqu’il avait gagné le Prix La Force (Gr3) pour sa rentrée, mais il est difficile d’affirmer qu’il possède une première chance dans le Derby d’Epsom comme dans le "Jockey Club". Tout dépendra de la qualité de l’opposition de chaque côté de la Manche. Ce que l’on sait, c’est que pour l’instant, en France, chez les 3ans sur 2.000m, aucun épouvantail ne s’est révélé. La victoire de Cloth of Stars a donc pu développer ses ambitions et les battus du jour devront vite se reprendre s’ils veulent avoir une première chance dans les Grs1 à venir.

Du pour et du contre pour Robin of Navan. Lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) à 2ans, Robin of Navan effectuait ici sa rentrée et se retrouvait à poids égal avec ses adversaires. C’était donc un bon engagement, mais il n’a pas pu vraiment réagir quand Cloth of Stars est venu l’attaquer. Ce résultat est un peu décevant, puisque Robin of Navan avait battu Cloth of Stars deux fois, assez nettement, à l’âge de 2ans.

Durant l’hiver, Robin of Navan a pris de la force. En course, il avait donc moins ce côté "mobylette pratique" qu’il avait à 2ans et faisait merveille en terrain lourd. Tony Piccone n’a pas été très dur avec lui lorsqu’il a vu qu’il était battu par Cloth of Stars. Robin of Navan court convenablement pour une rentrée, mais il a maintenant quatre semaines pour faire de vrais progrès. Sans cela, la victoire dans le Prix du Jockey Club est difficile à envisager. Harry Dunlop, son entraîneur, n’était pas négatif après le retour en piste de son pensionnaire et il nous a dit : « Je suis très satisfait. Le poulain n'a pas eu une préparation idéale, car il a été un peu malade au printemps. Nous avions aussi peur du terrain. Il n’avait jamais couru sur une piste aussi rapide. Le gagnant avait l’avantage d’avoir déjà couru et nous n’avons pas voulu être trop durs avec Robin of Navan pour sa rentrée. Peut-être que s’il était parti au début de la ligne droite, ils auraient eu du mal à revenir sur lui. Mais a priori, cette défaite ne change pas nos plans. Il devrait aller sur le Prix du Jockey Club, puis sur le Grand Prix de Paris. »

C’était "poussif" pour Apilobar. Facile lauréat du Prix Maurice Caillault (L), Apilobar était très "poussif" ce dimanche alors qu’il était dans le sillage de son leader, Kidmenever (Baltic King). Complètement battu à l’entrée de la ligne droite, il a su se ressaisir pour revenir prendre la quatrième place, terminant à une tête de son leader, qu’Antoine Hamelin n’a pas franchement lancé à l’entrée de la ligne droite. Visiblement, le bon terrain n’est pas la tasse de thé d’Apilobar. Son entraîneur, Fabrice Vermeulen, nous a dit : « Apilobar n'était pas à cent pour cent, car nous l'avions un peu ralenti après le Prix Maurice Caillault (L), l'objectif étant de l'avoir au top pour le "Jockey Club". Le terrain était aussi trop ferme pour lui, et on a vu que le cheval a beaucoup changé de jambes. En revanche, il a bien accéléré tout à la fin. Nous gardons le "Jockey Club" en tête, mais si le terrain venait à être trop ferme début juin, il irait directement sur le Grand Prix de Paris. Quant à Kidmenever, c'est un bon poulain, qui va courir le Derby Suisse à Frauenfeld. »

Une belle famille "Niarchos". Élevé par Peter Anastasiou, Cloth of Stars est un fils de Sea the Stars et Strawberry Fledge (Kingmambo). Il avait été acheté 400.000 guinées par John Ferguson, chez Tattersalls, alors qu’il était yearling.

Strawberry Fledge n’a couru qu’une épreuve, finissant troisième sur le mile nantais, sous les couleurs de la famille Niarchos. Cette dernière possède Light Shift (Kingmambo), la tante de Cloth of Stars, gagnante des Oaks d’Epsom, deuxième des Oaks d’Irlande et troisième des Nassau Stakes (Grs1). Cloth of Stars est aussi le neveu de Limnos (Hector Protector), lauréat des Prix Foy et Jean de Chaudenay (Grs2), Burning Sunset (Caerleon), gagnante du Prix Solitude (L), mère de Smoking Sun (Smart Strike), vainqueur du Prix d’Harcourt (Gr2), et Shiva (Hector Protector), gagnante de Gr1 au Curragh. La famille de Cloth of Stars a donné notamment Magadan, vainqueur du Prix d’Hédouville (Gr3) et troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), ou encore Main Sequence (Aldebaran), gagnant de Gr1 aux États-Unis et deuxième du Derby d’Epsom (Gr1).

La troisième mère de Cloth of Stars est la championne Northern Trick, lauréate des Prix de Diane et Vermeille et deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1).

PEDIGREE WEARTHERBY

http://www.jourdegalop.com/documents/link_pdf/CLOTHOFSTARS.pdf