Jubilatoire en pouliche d’avenir

Autres informations / 27.05.2016

Jubilatoire en pouliche d’avenir

AUTEUIL, VENDREDI

PRIX DU NIVERNAIS

Jubilatoire en pouliche d’avenir

Précédée de bons bruits avant le Prix du Nivernais, Jubilatoire (Konig Turf) a fait "un truc" pour l’emporter. Seule inédite au départ, elle a dominé un lot de pouliches de qualité, qui étaient plus expérimentées qu’elle. Et elle l’a fait facilement. Jubilatoire est donc une pouliche d’avenir qui devrait être capable de briller à un bon niveau. Nous lui attribuons de ce fait une JDG Jumping Star.

Rapidement placée aux avant-postes, juste derrière l’animatrice Dalia Grandchamp (Kapgarde), elle s’est emparée des rênes de la course en face, en compagnie de Dame du Brésil (Blue Brésil). Elle est entrée en tête dans la ligne droite. Attaquée de toutes parts sur le plat, Jubilatoire est repartie de plus belle pour gagner de quatre longueurs. « Jubilatoire est une bonne pouliche, nous a dit son entraîneur-propriétaire-éleveur, Guy Cherel. C’est une super sauteuse. Kévin [Nabet, ndlr] la montait au pied levé. Je lui ai dit de la monter pour gagner et que si c’était trop dur, de poser les mains. Les chevaux peuvent être plaisants le matin, mais cela demande confirmation l’après-midi. Jubilatoire est très professionnelle, elle a du gaz et pourrait gagner en plat. Je suis très content, car nous avons élevé Jubilatoire avec ma femme et elle est issue d’un étalon, Konig Turf, que j’ai recommandé à mes clients irlandais. Il est encore trop tôt pour savoir si c’est une jument de Groupe. »

La deuxième place est revenue à la bonne finisseuse, Gold in Love (Soldier of Fortune). Cette pouliche solide devrait faire une bonne recrue sur le steeple à l’avenir. Elle a devancé Décadance (Pirateer), auteure d’une fin de course remarquée. Pour ses débuts à Auteuil, Dame du Brésil a fait bonne contenance jusqu’au bout, se classant quatrième. Elle a marqué la réception de la dernière haie et marqué quelques hésitations, mais sa sortie est encourageante.

La famille de Vieux Beaufai. Élevée par Guy Cherel, Isabelle Pacault, Anne-Sophie Pacault et Magali Girot Pacault, Jubilatoire est une fille de Konig Turf et de Jaune de Beaufai (Ultimately Lucky), une jument inédite, qui a déjà produit Jaune et Bleue (Al Namix), gagnante à Pau et vendue en Angleterre. Jubilatoire est aussi la nièce de Jean d’Angely (Pelder), vainqueur des Prix Morgex (Gr3) et Triquerville (L), et de Diamant de Beaufai (Red Guest), troisième du Prix Léon Olry-Roederer (Gr2). Djephane (Soyeux), troisième mère de Jubilatoire, a donné le jour à Duc de Normandie (Cadoudal), lauréat de gros handicaps à Auteuil, Cyborg de Beaufai (Cyborg), vainqueur de sept courses, et surtout de Soyeuse de Beaufai (Olmeto), mère de Vieux Beaufai, lauréate du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) en 2000.