Le champ est libre pour le grand lucé

Autres informations / 20.05.2016

Le champ est libre pour le grand lucé

AUTEUIL, SAMEDI

PRIX LA BARKA (GR2)

Le champ est libre pour Le Grand Lucé

Dernière préparatoire à la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), le Prix La Barka (Gr2) a attiré treize partants, dont huit étrangers redoutables. Il faudra donc que les français affichent leur meilleure valeur. Mais s’ils le font, ils peuvent résister à la vague anglo-irlandaise. Un sauteur comme Le Grand Lucé (Dream Well) a la classe pour battre les étrangers. Depuis ses débuts en obstacle, soldés par un succès dans le Prix Wild Monarch (L) 2012, il a toujours couru au plus haut niveau et n’a jamais déçu. Absent plus d’un an entre son succès dans le Prix Carmarthen (Gr3) 2014 et sa quatrième place dans le Prix Hypothèse (Gr3) 2016, il a démontré lors de sa deuxième place dans le Prix Léon Rambaud (Gr2) qu’il montait en puissance. Son entraîneur, Jean-Paul Gallorini, nous avait expliqué que Le Grand Lucé n’avait rien eu de grave lors de son absence. Il avait surtout pu profiter du premier temps de repos de sa vie. Excellent finisseur, il s’annonce redoutable ce samedi. Parmi les autres représentants tricolores, il faudra compter sur Bosseur (Coastal Path), lequel fait toutes ses courses. Débarrassé de son compagnon d’entraînement, Blue Dragon XX (Califet), il peut lutter pour la victoire. Alex de Larredya XX (Crillon) a gagné la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3) sur le parcours de samedi, au prix d’une belle fin de course. Il a les moyens de prendre une place, d’autant que l’arrivée de la pluie est un avantage pour lui.

Simonsig, le meilleur des anglais. Six anglais seront au départ du Prix La Barka et le meilleur doit être Simonsig (Fair Mix). À 10ans, ce protégé de Nicky Henderson a peu couru (onze sorties), mais il a toujours fait l’arrivée. En 2012, il s’était imposé sur 4.200m dans le Neptune Investment Management Novices’Hurdle (Gr1). Il n’a pas de problèmes de tenue et a fait ses preuves en steeple, donc les haies françaises ne devraient pas le contrarier. Enfin, il a l’atout fraîcheur de son côté. Les autres anglais en lice seront Ptit Zig (Great Pretender), lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1) devant Le Grand Lucé, qui appréciera le terrain très souple, mais a joué de malchance cette saison, Aubusson (Ballingarry), deuxième du Grand Prix d’Automne (Gr1), mais qui pourrait avoir besoin de cette course de rentrée, Al Ferof (Dom Alco), confirmé en steeple, Ballynagour (Shantou), tenant du titre, mais décevant lors de ses dernières sorties, et Gevrey Chambertin (Dom Alco), lequel n’a pas la pointure à ce niveau.

Un test sur 4.300m pour Un de Sceaux. Le champion Un de Sceaux (Denham Red) passera un test sur 4.300m, lui qui n’a jamais dépassé 3.900m. Facile lauréat de l’Arkle Chase (Gr1), mais dominé dans le Queen Mother Champion Chase (Gr1) sur une piste trop rapide pour ses aptitudes, il aura pour lui le terrain très souple. De plus, il connaît Auteuil, où il est invaincu. En 2014, il avait gagné les Prix Hypothèse (Gr3) et Léon Rambaud (Gr2). Son entourage pense qu’il va tenir la distance et si c’est le cas, il ne sera pas loin du compte. Mais il y a des concurrents au départ qui pourraient le chatouiller et dans ce cas, il devra pouvoir répondre aux attaques pour finir. Compagnon d’entraînement d’Un de Sceaux, Thousand Stars (Grey Risk) a remporté deux Grandes Course de Haies d’Auteuil. Mais en vieillissant, il est plus inconstant. De surcroît, il peut avoir besoin de cette sortie.