A shin hikari : les longueurs de la discorde -  par bruno barbereau

Autres informations / 11.06.2016

A shin hikari : les longueurs de la discorde - par bruno barbereau

A Shin Hikari : les longueurs de la discorde

Par Bruno Barbereau

Le 30 mai, un article paru dans le Racing Post, signé par Sam Walke, a émis de sérieux doutes concernant l’écart entre A Shin Hikari (Deep Impact) et Dariyan (Shamardal) à l’issue de l’arrivée du Prix d'Ispahan (Gr1), remporté brillamment par le champion japonais.  L’article affirmait que le japonais s’était imposé de huit longueurs et non de dix.

Officiellement, dix longueurs séparent les deux chevaux. Cet écart a de nouveau été confirmé hier après une nouvelle consultation suite à la polémique lancée outre-Manche.

Qu’en est-il exactement après consultation du film ?

À partir de la photo d’arrivée, sachant que celle-ci pose un problème de perspective, on peut aussi avoir de sérieux doutes. En insérant des chevaux fictifs dans l’espace qui sépare le premier et le deuxième de la course, on arrive à un écart de sept longueurs et trois quarts. Il faut reconnaître que cette mesure demeure imprécise mais nous rapproche plutôt de huit longueurs, comme le suggèrent nos amis anglais, que de dix longueurs.

Le chronomètre vole à notre secours !

Partons de quelques chiffres simples :

- 1 longueur = 2,55m,

- A Shin Hikari a franchi les quatre cents derniers mètres en 24’’75 secondes, soit une longueur chaque 0,158 seconde,

- Dariyan a passé la ligne d’arrivée 1,30 seconde après A Shin Hikari,

- Conclusion : 1,30 / 0,158 = 8,20 longueurs.

Bien sûr, cela n’enlève rien au fait que A Shin Hikari est actuellement le meilleur cheval au monde en terme de rating. Il est cependant fort probable que l’écart soit plus près de huit que de dix longueurs.