Ahurissante

Autres informations / 03.06.2016

Ahurissante

Ahurissante

INVESTEC OAKS – VENDREDI, À EPSOM (GB). Minding (Galileo) s’est imposée de toute une classe dans les Investec Oaks (Gr1), ce vendredi à Epsom. La pouliche a dû faire face à de nombreux obstacles, avant et pendant la course, mais cela ne l’a pas empêchée de démolir l’opposition. Minding fut mind-boggling ou mind-blowing… Comprenez : ahurissante.

Du cauchemar au rêve. Minding a vécu une ligne droite cauchemardesque. La représentante de Coolmore a été placée à l’arrière-garde par Ryan Moore en début de parcours, avant de se rapprocher à mi-peloton dans une course emmenée par Somehow (Fastnet Rock) et Australian Queen (Fastnet Rock). Cela s’est bien passé jusqu’au tournant final, même si elle a rétrogradé par la force des choses. Minding a essayé de progresser entre les pouliches, mais elle a tout d’abord été gênée par Turret Rocks (Fastnet Rock), ce qui a obligé la future lauréate à faire un écart. Dans la ligne droite, Minding a été "tassé" entre Turret Rocks et Australian Queen, laquelle cédait totalement. Ryan Moore a eu des nerfs d’acier : il a plongé à la corde pour passer Turret Rocks. Il a ensuite décalé Minding en pleine piste pour la lancer. Cette dernière a bien répondu et est allée chercher Architecture, laquelle semblait avoir fait le plus dur. Mais, dans les cent derniers mètres, la cause était entendue et Minding a rallié le poteau avec une longueur trois quarts d’avance sur Architecture. Harlequeen (Canford Cliffs) est troisième à huit longueurs. Somehow se classe quatrième à quatorze longueurs, une tête devant Skiffle (Dubawi), brillante dans le parcours et ayant fait des efforts en épaisseur.

« Nous aurions dû la courir dans le Derby ! » Minding réussit le doublé 1.000 Guinées d’Irlande - Oaks d’Epsom (Grs1) avec brio. Après sa démonstration à Newmarket, elle avait d’ailleurs été installée parmi les favorites du Derby d’Epsom et, étant donné sa performance ce vendredi, elle aurait certainement eu une vraie chance dans le Derby. Après la course, Michael Tabor a déclaré : « Je n’ai en fait pas vu les problèmes dans le parcours, mais la manière dont elle gagne est spectaculaire. Elle est à part : peut-être aurions-nous dû la courir dans le Derby ! Son accélération est incroyable. Nous n’avons pas vu d’aussi bonne pouliche depuis longtemps, mais je ne suis peut-être pas objectif. Je me demande juste comment elle a pu être battue en Irlande. »

Minding venait en effet de conclure deuxième des Irish 1.000 Guineas (Gr1), derrière Jet Setting (Fast Company). Une défaite surprise, expliquée en partie par le fait qu’elle s’était blessée à un sinus dans les stalles. Minding réalise d’autant plus une performance à part qu’elle n’a pas eu une préparation idéale en vue des Oaks : les Guinées d’Irlande n’étaient pas à la base dans son programme et elle s’y est légèrement blessée. Elle courait à quinze jours en passant de 1.600m à 2.400m. Mais Minding a montré ce vendredi qu’elle était une classe au-dessus des autres pouliches de 3ans.

Une pouliche incroyable. Aidan O’Brien remporte les Oaks d’Epsom pour la sixième fois et conserve son titre dans cette course, qu’il avait enlevée en 2015 avec Qualify (Fastnet Rock), mais dans un style tout à fait différent : Qualify avait échappé par miracle à une ligne droite « stock car », tandis que Minding a eu tous les malheurs du monde. Aidan O’Brien a expliqué : « Elle est incroyable, qu’est-ce que je peux dire de plus ? Gagner les Guinées comme elle l’a fait et, après, courir au Curragh de façon imprévue. Cela n’a pas marché, mais elle est bien rentrée de cette course et elle a été incroyable. Elle a de la classe, de la tenue, du mental. Elle a tout. Ryan Moore a été fantastique pour gagner après tout ce qu’il s’est passé. Du cœur, du courage et un vrai mental, il en faut, mais elle en a en abondance, comme tous les Galileo. Je pense qu’elle va prendre un peu de repos, mais "the lads" vont en discuter et nous aviserons. Elle a été assez dure pour refaire surface ici après sa course en terrain souple au Curragh. Elle met son cœur sur la piste à chaque fois, donc nous allons la laisser récupérer, réfléchir et choisir une cible. Après ce qu’il s’est passé il y a quinze jours, nous sommes très heureux d’être là. »

Minding passe favorite du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Minding est désormais proposée à des cotes allant de 5/1 à 8/1 pour le prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), ce qui la place en position de favorite. Ce betting est peut-être amené à évoluer dès demain, en fonction de la performance de Postponed (Dubawi) dans le Coronation Cup (Gr1) et en fonction de l’arrivée du Derby (Gr1), même si aucun mâle de 3ans au départ n’a encore montré avoir la classe de Minding.

Des longueurs à l’arrivée dignes d’une course d’obstacle ! Minding ne doit sa victoire à personne : elle s’est imposée en championne et c’est certainement une excellente pouliche. Il faut cependant souligner qu’elle n’affrontait probablement pas un grand lot et les longueurs à l’arrivée sont dignes du Champion Hurdle. Seule Architecture lui a bien tenu tête, mais la troisième est à huit longueurs, elle-même quatorze longueurs devant la quatrième et la cinquième, elle-même neuf longueurs devant la sixième, avec la septième à dix-neuf longueurs et la huitième à vingt-quatre longueurs ! À noter que Diamond pour Moi (Pour Moi) a été arrêtée avant la ligne droite, perdant son action. Les premières nouvelles sont rassurantes.

Architecture tient sa partie. Hugo Palmer était très confiant avant la course et Architecture lui a donné raison, même si Minding lui était nettement supérieure. La pouliche court cependant très bien pour prendre la deuxième place. L’entraîneur a déclaré : « Je suis tellement fière d’elle ! Il y a un moment où j’ai cru que j’allais gagner, mais, mon Dieu, que la gagnante est bonne ! Il est frustrant qu’elle soit seulement gagnante de maiden, mais elle est aussi placée de Gr1 et de Listed. Je pense que les Ribblesdale Stakes arrivent un peu vite pour elle. Frankie Dettori a dit qu’elle serait très compétitive en Irlande [pour les Oaks, ndlr]. Elle progresse et c’est une très bonne pouliche. »

Trio des étalons Coolmore

Minding, Architecture et Harlequeen, respectivement première, deuxième et troisième de ce Derby d’Epsom, sont toutes trois issus d’étalons faisant la monte à Coolmore. Minding est une fille de Galileo, qu’on ne présente plus, tandis qu’Architecture et Harlequeen sont respectivement issues de Zoffany et de Canford Cliffs. Ce sont deux jeunes étalons, car les pouliches appartiennent à leur première génération.

Une fille de Lillie Langtry. Minding est une fille de Galileo et de Lillie Langtry (Danehill Dancer), gagnante des Debutante Stakes (Gr2) et troisième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) à 2ans. À 3ans, elle a remporté les Coronation Stakes (Gr1) et les Falmouth Stakes (Gr1). Minding est son deuxième produit. Au haras, elle a donné Kissed by Angels (Galileo), qui avait fait naître quelques espoirs en remportant les 1.000 Guineas Trial (Gr3), sans confirmer ensuite. Lillie Langtry est une sœur de Count of Limonade (Duke of Marmalade), miler placé de Groupe et gagnant de Listed.