Auteuil, dimanche -  une réunion de gala avec un duel d’anthologie en toile de fond

Autres informations / 08.06.2016

Auteuil, dimanche - une réunion de gala avec un duel d’anthologie en toile de fond

AUTEUIL, DIMANCHE

Une réunion de gala avec un duel d’anthologie en toile de fond

Auteuil tiendra sa dernière grande réunion du printemps ce dimanche avec quatre Groupes au programme, la Grande Course de Haies (Gr1), les Prix Alain du Breil (Gr1), des Drags (Gr2) et Aguado (Gr3). Il va y avoir du beau sport sur la butte Mortemart, notamment dans la Grande Course de Haies. De dix-sept engagés, ils sont passés à douze à l’heure des premiers forfaits, enregistrés ce mercredi matin par France Galop. Mais deux noms retiennent particulièrement l’attention. Ceux de Blue Dragon XX (Califet) et d’Un de Sceaux (Denham Red). Ces deux champions AQPS évoluent dans un autre monde. Ils ont tous les deux la même tactique, à savoir la tête et la corde. Mais ils n’ont jamais abordé une distance aussi longue que les 5.100m de dimanche. Leur match fait saliver d’avance car il devrait offrir une course pleine de suspense. Et un grand vainqueur émergera au bout de la ligne droite d’Auteuil. Dans le rôle d’arbitre, on peut penser à un très bon cheval comme Le Grand Lucé (Dream Well), deuxième du Prix Léon Rambaud (Gr2) dernièrement et surtout de la Grande Course de Haies 2014. Bosseur (Coastal Path), le bien nommé, est sur les rangs, de même que l’irlandais Thousand Stars (Grey Risk), double vainqueur de l’épreuve, et Alex de Larredya XX (Crillon), lequel aura de nombreux atouts dans sa poche dimanche, comme sa tenue et sa prédilection pour le terrain très souple.

Un de Sceaux, le cofavori avec Blue Dragon

Élevé en France par Monique Choveau et le haras de la Rousselière, Un de Sceaux (Denham Red) compte quatre succès de Gr1 en Angleterre dans les "steeple" de vitesse. Mais, à Auteuil, il est également capable d’allonger le tir et de tenir de longues distances. D’ailleurs, ses statistiques en France plaident en sa faveur. En effet, il n’a pas connu la défaite en cinq sorties dans l’Hexagone et il est donc invaincu à Auteuil en trois courses. Il y a enlevé les Prix Hypothèse (Gr3), Léon Rambaud (Gr2) et, dernièrement, il a fait une démonstration pour son essai au-delà de 3.900m dans le Prix La Barka (Gr2). Ce jour-là, il a pu mener l’épreuve à sa guise et son jockey, Ruby Walsh, a pu le reprendre lorsqu'il le souhaitait. Le terrain très souple prévu sur la butte Mortemart jouera en sa faveur. Mais quelques données vont changer dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). La distance sera de 5.100m et il va devoir évoluer avec Blue Dragon XX (Califet) aux avant-postes. Même si ce dernier est moins sûr dans ses parcours, il n’en demeure pas moins le grand favori. D’autant qu’il a évité ce fameux Prix La Barka couru sous une forte chaleur. Dès le début de la semaine, Willie Mullins, lauréat de quatre Grandes Courses de Haies avec Nobody Told Me, Rule Supreme et Thousand Stars par deux fois, a annoncé qu’Un de Sceaux serait du voyage à Auteuil. « Il n’a pas accusé le voyage en France dernièrement, a indiqué Willie Mullins à la presse irlandaise. En fait, je pense qu’il a réalisé l’une des meilleures performances de sa vie dans le Prix La Barka. Nous allons donc courir la Grande Course de Haies. Thousand Stars participera aussi à cette course et peut-être Whiteout. Cette année, la Grande Course de Haies va être une très belle épreuve. Blue Dragon est le meilleur cheval français et la tâche ne sera pas facile. »

Le Grand Lucé, deux ans après

Jamais plus loin que quatrième en vingt-quatre sorties, Le Grand Lucé (Dream Well) a toujours couru à bon niveau. Triple gagnant de Groupe et de Listed, il a notamment terminé deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil en 2014. Contrairement à plusieurs de ses adversaires, lui a l’expérience des 5.100m imposés. Et au vu de sa classe, il a les moyens de gagner. Sa forme est certaine car il vient de terminer deuxième des Prix Léon Rambaud (Gr2) et La Barka (Gr2). « La préparation de Le Grand Lucé s’est bien passée, nous a indiqué son entraîneur, Jean-Paul Gallorini. Il est très bien et fera son dernier travail ce jeudi. Il a l’expérience de la distance. Il sera monté par Steven Colas. »

Au cours de la réunion dominicale, Jean-Paul Gallorini pourra aussi compter sur Pindare (Ballingarry), qui prendra le départ du Prix des Drags (Gr2) : « Pindare a conclu cinquième du "Grand Steeple". Sa performance nous a enchantés. Mais le handicapeur lui a mis six kilos alors qu’il a fini à seize longueurs du gagnant… Il va encore bien courir dimanche. » Engagé aussi dans ce Prix des Drags, The Reader (Lando) pourrait plutôt s’orienter vers le Prix Rigoletto (L).

Alex de Larredya, le challenger

Troisième du Prix La Barka (Gr2) après avoir gagné la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), Alex de Larredya XX (Crillon) s’élancera avec une chance régulière pour les places dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Et il ne serait pas surprenant de le voir lutter pour la victoire, à l’issue d’un bon parcours. Son entraîneur, François Nicolle, nous a déclaré : « Alex de Larredya est en bonne condition. Il a très bien couru dans le Prix La Barka. Il faudra cette fois affronter les étrangers et Blue Dragon. Avec ce denrier et Un de Sceaux, il devrait y avoir du train, ce qui va arranger mon pensionnaire. La distance de la Grande Course de Haies ne va pas le gêner. Nous allons le monter pour les places, puis nous verrons si nous pouvons faire mieux. » L’entraîneur de Saint-Augustin nous a également appris que Shakapon (Deportivo), tombé au gros open-ditch dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), devrait courir le Prix La Périchole.

 

PRIX ALAIN DU BREIL (GR1)

Device vs Footpad : la revanche

Seulement deux forfaits ont été enregistrés dans le Prix Alain du Breil (Gr1). Pas d’Apple’s Jade (Saddler Maker), si impressionnante lauréate de Gr1 à Aintree et Punchestown, dans ce Gr1. Mais son entraîneur, Willie Mullins, délègue Footpad (Creachadoir), lauréat du Prix Questarabad (Gr3) à la lutte avec Device (Poliglote). Les deux chevaux vont se retrouver et la donne pourrait changer. En effet, Device avait connu un souci dans le Prix Alain du Breil, dont il est remis. Il peut donc espérer prendre sa revanche sur le poulain de Simon Munir et Isaac Souede. Derrière ces deux chevaux, une pouliche comme Caresse d’Estruval XX (Poliglote), quatrième du Prix Questarabad pour sa réapparition, peut jouer un très bon rôle, si sa candidature est confirmée.

 

[APLAT]

King’s Socks a un œil sur la météo

King’s Socks (King’s Best) a confirmé ce printemps qu’il faisait partie des bons éléments de sa promotion. À 3ans, il avait déjà démontré sa classe en finissant deuxième du Prix Aguado (Listed à l’époque). Cette année, il a conclu deuxième du Prix Hopper (Gr3) avant de s’imposer brillamment dans le Prix Durtain (L). Très à l’aise sur des pistes rapides, il n’a pu conclure que cinquième dans le Prix Questarabad (Gr3), sur un terrain très souple. Dimanche, il pourrait courir le Prix Alain du Breil (Gr1), si la météo se montre clémente. Son entraîneur, Nicolas Bertran de Balanda, nous a indiqué : « King’s Socks est en bonne forme, il a bien travaillé et est très beau. L’autre jour, nous avons failli le déclarer non-partant en raison du terrain. C’est un cheval qui est vraiment différent si la piste est profonde ; il force plus dans ce cas-là. La météo décidera de sa participation dimanche car il a besoin d’une piste rapide. Dans le Prix Questarabad, il a bien couru et David [Cottin, ndlr] l’a respecté, mais il n’a pas eu un terrain à sa convenance. »

PRIX DES DRAGS (GR2)

Une belle consolante pour Storm of Saintly

Deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Storm of Saintly (Saint des Saints) participera au Prix des Drags (Gr2) sous 71 kilos. Il devrait avoir progressé depuis sa tentative du 22 mai et sera le favori de ce Gr2. Vézelay XX (Dom Alco), Saint Pistol (Saint des Saints) et Saint Palois (Saint des Saints) essaieront de se racheter de leur performance dans le "Grand Steeple".

Vézelay n’a pas apprécié le terrain lourd dans le Grand Steeple-Chase de Paris

Septième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Vézelay XX (Dom Alco) n’a pas fourni sa vraie valeur. Si tout va bien, il devrait prendre le départ du Prix des Drags (Gr2). Son copropriétaire, Paul Couderc, nous a appris : « Quand Steven Colas [son jockey, ndlr] est descendu de Vézelay après le "Grand Steeple", il nous a dit que le cheval n’avait pas eu pied. Il n’était pas à l’aise sur le terrain lourd. De ce fait, il avait une appréhension sur l’obstacle, qui s’est remarquée au rail-ditch. Comme beaucoup de produits de Dom Alco, il a une action rasante et il galopait du genou sur le terrain lourd. Son jockey a respecté son intégrité et il l’a ramené à bon port. Il n’a pas "pris dur" ; il n’était pas à son affaire. Si tout se passe bien, il devrait courir le Prix des Drags. »

PRIX AGUADO (GR3)

Le couronnement attendu d’On the Go

Invaincu en trois sorties, On the Go XX (Kamsin) a balayé l’opposition dans le Prix Stanley (L) sur une piste très assouplie. Le poulain de la famille Papot s’est montré très impressionnant dans cette course principale et sera l’attraction du Prix Aguado, promu Gr3 cette année. Son compagnon de couleurs, Kalifko (Montmartre), vient d’ouvrir son palmarès sur le parcours de dimanche et s’annonce comme un candidat à la victoire. Troisième du Prix Stanley (L), Go for de Houelle (Saint des Saints) est un cheval qui va compter à l’avenir et sera à suivre, de même que le bien né Castle du Berlais (Saint des Saints) et Middle (Smadoun), gagnant du Prix Wild Monarch (L). Très facile lauréat du Prix Rocking Chair, lundi à Auteuil, Liberatore (Poliglote) pourrait être supplémenté.