Clash forez dans la cour des grands

Autres informations / 31.05.2016

Clash forez dans la cour des grands

TOULOUSE, MARDI

PRIX DE LA FÉDÉRATION (A)

Clash Forez dans la cour des grands

Clash Forez (Gris de Gris) a décroché sa première victoire dans le Prix de la Fédération (A), ce mardi à Toulouse. Cette pouliche, qui a été sacrée championne suprême de l’édition 2014 du Grand show de l’anglo-arabe, avait précédemment réalisé plusieurs bonnes valeurs, se classant notamment deuxième du très bon Don Tirso (Zamouncho) dans le Grand Critérium des 12,5 % (A). Pour sa deuxième course de la saison 2016, la pensionnaire de Thierry de Laurière a rapidement été placée aux avant-postes, avec Charly Malpic (Full of Gold) dans son sillage. La future lauréate avait encore le meilleur à l’entrée de la ligne droite. En terrain collant, elle a longuement lutté côté lice extérieure avec le représentant de l’écurie Lafeu. Elle s’impose avec une courte tête d’avance sur Charly Malpic. Auri Plenam Delmar (Full of Gold) est troisième à une longueur. Coffeetime Pontadour (Ragtime Pontadour), malchanceux pendant le parcours, est proche quatrième.

Du Grand show au poteau. Clash Forez est née chez Marie-Caroline Coyne, dans la Loire. Suite à sa victoire dans la première édition du Grand show de l’anglo-arabe, à La Teste-de-Buch, elle a été acquise à l’amiable par Jacques Grandchamp des Raux. Ce dernier est un personnage important de la filière des sports équestres en France. Ancien cavalier international, cofondateur de l’agence de vente Nash, il est également un courtier et un éleveur de chevaux de C.S.O. à succès. Depuis plusieurs années, il investit dans les galopeurs et cette pouliche fait partie de ses premiers achats. C’est à ce jour la plus belle victoire de sa casaque.

La plus belle victoire en plat de Gris de Gris. Clash Forez est pour l’instant le meilleur produit en plat de son père, Gris de Gris. C’est aussi le premier à décrocher une victoire dans une course A, bien qu’il soit également à l’origine de plusieurs AQPS efficaces dans la discipline. Il est aussi le géniteur de plusieurs jeunes sauteurs prometteurs. Clash Forez est le seul produit de sa mère enregistré chez France Galop. Sa troisième mère a produit Dissident (Donald Duck), qui fut l’un des bons 3ans de la génération 1991 avant d’être exporté au Japon. C’est aussi la famille d’Uplandeforez (Jebeland Pontadour), deuxième d’un Grand Prix des Anglo-Arabes (A) à Longchamp.