Class conti brise la glace en steeple

Autres informations / 28.06.2016

Class conti brise la glace en steeple

AUTEUIL, LUNDI

PRIX AL CAPONE II

Class Conti XX brise la glace en steeple

Class Conti XX (Poliglote) n’avait pas fait sa valeur lorsqu’il avait fini quatrième du Prix La Veine, pour ses débuts en steeple. Le poulain de Patrick Joubert a accumulé les fautes ce jour-là. Mais il a été victime d’un virus, comme nous l’avait expliqué son entraîneur, Guillaume Macaire. C’est pourquoi sa victoire acquise d’une demi-longueur dans le Prix Al Capone II, face aux seuls AQPS, est encourageante. Class Conti n’était pas encore impeccable dans le parcours. Il n’a pas bien négocié la rivière des tribunes ni le gros open-ditch. Mais il a su mettre un coup de reins décisif dans les cent derniers mètres pour ouvrir son palmarès en steeple. Sur ce que l’on a vu ce lundi, Class Conti a de la marge sur les gros obstacles, et à l’automne, il pourrait justifier toute l’estime que lui porte son entourage. Son jockey, James Reveley, a indiqué : « Sa course d’aujourd’hui est beaucoup mieux que la dernière. Class Conti est encore bébé, mais il a beaucoup de potentiel. Il a mieux sauté, d’autant que cela venait mal sur le gros open ditch et la rivière des tribunes. Pourtant, il s’est bien débrouillé. Je pense qu’il a encore de la marge, car il est tendre. Il n’a pas eu un très bon parcours, mais il a gagné quand même. »

Après s’être rapproché au début de la ligne d’en face, Commis d’Office (Califet) a bien prolongé son effort pour conserver la deuxième place devant Crack Tiepy (Voix du Nord), laquelle a fini vite après avoir trouvé le passage tard. C’est la note de la course.

 

Le frère de Silviniaco Conti. Élevé par Patrick Joubert, Class Conti est un fils de Poliglote et Gazelle Lulu (Altayan), qui n’a couru qu’en plat, gagnant cinq épreuves. Sept des neuf produits de Gazelle Lulu vus en piste se sont imposés, parmi lesquels le champion Silviniaco Conti (Dom Alco), double vainqueur des King George VI Chase (Gr1) et lauréat de sept Grs1 au total, Ucello Conti (Martaline), deuxième des Prix Duc d’Anjou, Fleuret et Edmond Barrachin (Grs3), et Toscana Conti (Dom Alco), gagnante du Prix Triquerville (L). Tatiana Lulu (Quart de Vin), la deuxième mère de Class Conti, a pris trois places en vingt sorties. Il s’agit de la famille de Kasper Lulu, lauréat du Prix Rohan (L). Patrick Joubert nous avait déclaré lors du Prix Emilius : « La mère de Class Conti, Gazelle Lulu (Altayan), est une jument formidable. Elle alterne et nous donne un coup un mâle, un coup une femelle. Des poulinières comme elle, on en a seulement une dans une vie. »